L'assureur Storebrand réalise un deuxième trimestre dynamique

 |   |  257  mots
Storebrand a annoncé des résultats en forte hausse pour le deuxième trimestre. L'assureur norvégien a été porté par ses activités d'assurance vie et de gestion d'actifs. La Bourse d'Oslo a aussitôt réagi, le titre a bondi de plus de 5 %.

Storebrand est en forme. Le numéro un de l'assurance en Norvège a publié des résultats trimestriels en forte progression. Avec un bénéfice net de 576 millions de couronnes norvégiennes (72,2 millions d'euros) au deuxième trimestre, en hausse de 73 % sur un an, l'assureur dépasse les prévisions des analystes. Le bénéfice imposable s'est élevé à 602,2 millions de couronnes.

Ces bons chiffres ont été tirés par l'assurance vie dont le résultat imposable s'est accru de 64,2 % par rapport à l'an dernier, à 463 millions de couronnes (58 millions d'euros). La gestion d'actifs a été le second poumon de croissance de Storeband, avec un bénéfice avant impôts qui a doublé sur un an, à 64 millions de couronnes (8 millions d'euros). Petite touche grise au tableau : les résultats de l'activité banque sont en léger recul, de 7% à 55 millions de couronnes.

La santé de fer affichée par le bancassureur pourrait attirer les convoitises. En effet, le groupe fait l'objet de rumeurs d'intérêt depuis plusieurs mois. La banque islandaise Kaupthing Bank dont le principal actionnaire, Exista, détient 5 % de Storebrand, vient de monter au capital du norvégien à hauteur de 20 %. Ce mariage ne réussit pas à convaincre, car pour les milieux d'affaires, les autorités norvégiennes s'opposeront à un tel scénario. D'autres prédateurs rôdent autour de Storebrand, comme l'assureur norvégien Gjensidige Forsikring qui détient 10 % de Storebrand et peut, jusqu'au 19 septembre, porter sa part à 20 %.

La Bourse d'Oslo n'a pas tardé à réagir puisque l'action a bondi de 5,16% à 97,80 couronnes norvégiennes.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :