Air Liquide dépasse le milliard de bénéfice en 2006

 |   |  422  mots
Le groupe a dégagé 1 milliard d'euros de bénéfice net l'an dernier, et relève ses prévisions sur les cinq prochaines années. Le spécialiste du gaz industriel présidé par Benoît Potier vise une croissance de son chiffre d'affaires comprise entre 8 et 10% par an sur cinq ans, et un bénéfice net en hausse de 10 à 13% sur la même période.

Même s'il avait un peu déçu en fin d'année avec un chiffre d'affaires en léger repli au quatrième trimestre, le groupe Air Liquide affiche un excellent résultat sur l'ensemble de l'exercice. Le spécialiste français du gaz industriel peut ainsi se targuer d'avoir dépassé le milliard d'euros de bénéfice net sur la période pour un chiffre d'affaires de 10,95 milliards d'euros.

Le résultat net s'inscrit ainsi en hausse de 11,4% sur un an par rapport aux 900 millions d'euros enregistrés l'année précédente. De leur côté, le résultat opérationnel et les marges sont également en forte progression, "fruit d'une amélioration continue de l'efficacité et de la productivité", selon Air Liquide.

Le résultat opérationnel courant a atteint 1,66 milliard d'euros, en hausse de 9,3% sur un an. La marge opérationnelle courante atteint 15,2% contre 14,5% un an plus tôt. "Cette amélioration des marges provient notamment de la récupération des coûts énergétiques soit par les formules d'indexation dans la grande industrie, soit par les prix dans l'activité industrielle marchande, et de la poursuite des actions d'efficacité ainsi que d'une croissance plus modeste des amortissements", détaille le groupe dans un communiqué.

"2006 est pour Air Liquide une nouvelle année de croissance et de développement, dans tous les métiers et toutes les géographies. Notre gestion opérationnelle rigoureuse nous a permis d'améliorer significativement nos marges et de dégager un résultat net en forte progression dépassant pour la première fois le milliard d'euros", souligne le PDG du groupe, Benoît Potier, qui précise que le conseil propose le versement d'un dividende de 4 euros par action.

Le groupe se veut également très confiant pour les années à venir. Tandis que sur l'année 2007 il vise "une croissance à deux chiffres du résultat net", il relève ses objectifs financiers pour les cinq prochaines années. "L'émergence de nouveaux marchés comme ceux liés aux domaines de l'énergie, l'environnement et la santé offrent de nouvelles perspectives de développement pour les années à venir", indique le groupe, qui prévoit "d'accélérer progressivement la croissance du chiffre d'affaires, pour arriver à un rythme de 8 à 10% par an sur cinq ans. "Ceci devrait conduire à une progression du résultat net de 10 à 13% par an", conclut Air Liquide. Par ailleurs, Air Liquide annonce un plan d'économies de 600 millions d'euros sur trois ans couvrant la période 2008-2010.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :