Gillette donne des ailes à Procter and Gamble

 |   |  354  mots
Le groupe de produits ménagers et d'hygiène a vu son bénéfice net trimestriel croître de 12%, grâce notamment aux ventes de sa division Gillette.

Les rasoirs et les lames Gillette tombés dans l'escarcelle de Procter and Gamble en 2005, réussissent à son nouveau propriétaire. Ils ont porté les résultats trimestriels du groupe (clos fin décembre) qui ont vu le bénéfice net augmenter de 12% à 2,862 milliards de dollars, grâce notamment aux ventes de sa division Gillette. Le chiffre d'affaires sur le deuxième trimestre a atteint 19,73 milliards de dollars, en progression de 8%. Le bénéfice par action a atteint 84 cents, supérieur aux attentes moyennes des analystes qui étaient de 83 cents. Il s'était établi à 72 cents sur la période correspondante de l'an passé.

Fort de ces bons résultats, Procter and Gamble a relevé ses prévisions de bénéfice par action pour l'ensemble de l'exercice 2007 à une fourchette comprise entre 2,99 et 3,03 dollars là où les attentes des analystes sont actuellement de 3,02 dollars. Sur le troisième trimestre, le groupe table ainsi sur un bénéfice par action compris entre 72 et 74 cents. Les attentes des analystes s'élèvent à 74 cents. Il prévoit une croissance de 10 à 12% de son chiffre d'affaires en 2007.

Sur les six premiers mois de l'année, Procter and Gamble a réalisé un bénéfice net de 5,56 milliards de dollars (+22%) pour un chiffre d'affaires de 38,51 milliards (+16%). La marge brute a augmenté de 50 points de base à 52,9% des ventes mais la hausse des prix des matières premières a eu un impact négatif de 80 points de base, a souligné le groupe américain.

La progression des ventes a été notamment le fait des rasoirs et lames ainsi que des produits détergents et d'entretien ménager qui ont augmenté de 11% sur le trimestre. "Nous avons eu encore un bon trimestre qui a vu des ventes solides et une croissance du bénéfice alors que nous poursuivons l'intégration de Gillette", a déclaré le président A.G. Lafley. "Les résultats de ce trimestre et de bonnes perspectives pour les ventes et les marges nous poussent à augmenter nos prévisions de chiffre d'affaires et de bénéfice pour l'ensemble de l'exercice fiscal", a-t-il ajouté

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :