L'Opep maintient sa production autour de 25,8 millions de barils par jour

 |   |  266  mots
La production de pétrole devrait stagner dans les prochains mois, d'après les conclusions de la réunion des pays membres de l'Opep à Vienne ce jeudi. L'organisation a affirmé que les conditions du marché sont "stables et saines", mais qu'elle reste attentive à son évolution.

Comme prévu, l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) va maintenir son plafond de production pétrolière au niveau fixé en décembre dernier, soit un quota de 25,8 millions de barils par jour.

A la fin de l'année dernière, l'Opep avait décidé de fortement baisser en deux étapes sa production de 1,7 million de barils par jour. Et en février, le cartel a maintenu une production moyenne de 29,95 millions de barils par jours.

"Les quotas sont les mêmes" et "l'Opep s'engage à mieux les respecter", a affirmé le ministre de l'Energie du Qatar, Abdallah ben Hamad al-Attiyah. Le ministre iranien du Pétrole a également insisté sur le fait qu'il "n'y a pas de décision spécifique concernant la production (...), elle va continuer comme avant".

En contrepartie de ces bonnes résolutions, Kazem Vaziri-Hamaneh, le ministre iranien, a prévenu que l'Opep allait "surveiller le marché très attentivement". Le compte-rendu de la réunion des membres de l'organisation précise que "bien que tous les indicateurs montrent clairement que le marché demeure bien approvisionné en brut et que les stock commerciaux des pays de l'OCDE sont sains, la volatilité du marché pétrolier devrait continuer".

Ce statu quo n'a pas surpris les analystes qui estiment les conditions actuelles du marché du pétrole comme idéales pour l'Opep. Un raisonnement partagé par le secrétaire général du cartel, Abdallah al-Badri, qui juge le marché "stable et sain" et considère que par conséquent, son organisation "n'a pas besoin d'y toucher, du moins pour le moment".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :