Selon l'Iata, il faut des fusions dans le transport aérien

"Il y a plus de mille compagnies aériennes dans le monde et il n'existe aucun secteur économique de ce type dans lequel il y a tant d'acteurs" selon le directeur général de l'Iata, l'association internationale du transport aérien, Giovanni Bisignani,

Le directeur général de l'Iata, l'association internationale du transport aérien (qui regroupe 143 compagnies), Giovanni Bisignani, estime qu'il faut des fusions et des acquisitions dans ce secteur face aux prix élevés du pétrole, au ralentissement de la demande et au poids et à la complexité des réglementations.

"Il y a plus de mille compagnies aériennes dans le monde et il n'existe aucun secteur économique de ce type dans lequel il y a tant d'acteurs" a-t-il souligné.

Iata a prévu que le poids des dépenses en pétrole (en kérosène pour les avions) va passer de 135 à 150 milliards de dollars entre 2007 et 2008 et qu'en conséquence, le profit du secteur va baisser de 11%.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.