La banque Santander vend la plus grande partie de ses agences

La grande banque espagnole cède les murs de 1.152 agences à un consortium d'investisseurs, à qui elle les reprendra en location. Elle retirera 2 milliards d'euros de l'opération, qui serviront à financer son entrée dans ABN Amro.

Le premier groupe bancaire espagnol Santander va enregistrer des plus-values nettes de 860 millions d'euros en vendant 1.152 agences bancaires pour 2,04 milliards d'euros à un consortium comprenant notamment le groupe britannique Pearl, a-t-il annoncé vendredi.

Dans le consortium figurent aussi le promoteur immobilier espagnol Drago contrôlé par Mare Nostrum et le groupe d'investissement Sun Capital, premier actionnaire de Pearl, précise Santander.

Le groupe bancaire a dans le même temps signé un contrat de location avec option d'achat pour des durées allant de 45 à 47 ans sur ces agences situées en Espagne. Ces 1.152 agences représentent la majeure partie du réseau commercial du groupe dans le pays, selon une porte-parole de Santander.

Le groupe veut aussi vendre environ 800 autres agences qui ont la particularité de présenter un intérêt artistique ou historique. Santander attend que les autorités locales ou nationales décident d'exercer ou non leur droit de préemption.

Cette vente fait partie du programme de cessions immobilières annoncées en juin par le géant bancaire, pour un total d'environ 4 milliards d'euros, à l'origine destiné à lever des liquidités pour financer partiellement l'achat, avec Royal Bank of Scotland et Fortis, du néerlandais ABN Amro.

Le 15 novembre, Santander avait annoncé la vente de 10 immeubles au patron du groupe textile Inditex (marque Zara notamment) pour un total de 458 millions d'euros. Le patron d'Inditex, Amancio Ortega, avait racheté ces immeubles via sa société Pontegadea.

Il ne reste désormais plus qu'un seul lot de Santander en vente, la cité financière de Boadilla, près de Madrid, pour un prix compris entre 1,5 et 1,8 milliard d'euros.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.