Icade annonce un important programme d'investissements et de cessions

 |   |  269  mots
La filiale immobilière de la Caisse des dépôts et consignations, prévoit pour la période 2006-2012 un plan d'investissement de 2,8 milliards d'euros et un programme de cessions de 1,6 milliard.

Icade, la filiale immobilière de la CDC, la Caisse des dépôts et consignations, qui vient de passer au statut de Siic (société d'investissement immobilier cotée), annonce ce lundi pour la période 2006-2012 un plan d'investissement de 2,8 milliards d'euros et un programme de cessions de 1,6 milliard.

Le programme d'investissement se compose de 700 millions d'euros pour le pôle logement, 905 millions pour les bureaux, 392 millions pour les parcs tertiaires, 319 millions pour les centres commerciaux et 408 millions pour les équipements publics et de santé. Icade en attend un rendement brut de 6,7%.

Icade se réserve la possibilité d'augmenter ce programme de 1,8 milliard d'euros, notamment en faisant varier son ratio de "loan to value" (endettement sur valeur du patrimoine) de 19% au 30 juin dernier à 46% d'ici à 2012.

La société souligne dans un communiqué que l'activité de société foncière sera l'élément structurant du nouveau groupe, "autour de laquelle s'articulent deux autres grands métiers, la promotion et les services". Icade mise sur la période sur une croissance de son cash flow net courant, un maintien des marges dans la promotion et une politique de distribution en ligne avec celle des Siic.

Serge Grzybowski, devenu président d'Icade début août, a mis en place un nouveau comité exécutif. Antoine Fayet sera responsable du pôle foncière logement, Marie Brouder, qui rejoindra le groupe en février, du pôle foncière tertiaire, Hervé Manet du pôle promotion et Maurice Sissoko - venu de la CDC sous réserve du feu de la Commission de déontologie - du pôle services.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :