Le CAC 40 en nette hausse

Bonne séance de rattrapage aujourd'hui à la Bourse de Paris. Le CAC 40 clôture sur une nette hausse de 1,16% à 6.065 points. La séance a été marquée par de nouvelles spéculations autour d'Eramet, de Cap Gemini et Danone.

La valeur du jour à la Bourse de Paris c'est Eramet. Le titre gagne ce soir 9,18% à 222,73 euros, après être monté jusqu'à +14,5% en cours de séance. Selon les informations de la Tribune, la famille Duval, qui détient 37% du groupe de métaux, serait prête à céder ses parts à Areva. Le certificat Areva est pour sa part est en légère baisse: -0,51% à 796,08 euros. Ces informations qui n'ont pas été confirmées par la famille Duval. Cette dernière indique ne pas avoir connaissance d'un projet concernant son évolution du capital.

Au sein du CAC 40, c'est Cap Gemini qui signe la meilleure performance, en hausse de 3,94% à 57,11 euros. Le marché parie à nouveau sur un rachat de cette SSII par le groupe indien Infosys.

Danone a également était très entouré aujourd'hui. Le titre gagne 2,42% à 57,13 euros. Le groupe est apparu de nouveau comme une proie potentielle pour PepsciCo. Selon le Wall Street Journal, Nestlé et Pepsico auraient discuté fusion au printemps dernier. Mais les négociations auraient capoté.

Le secteur automobile rebondit après avoir été plombé hier par les résultats semestriels de l'équipementier Faurecia. Sa maison-mère Peugeot gagne 2,28% à 63,10 euros. Son concurrent Renault prend 1,37% à 114,05 euros. Michelin progresse de 1,56% à 103,84 euros. Faurecia en revanche est toujours mal orienté et perd 3,33% à 64,35 euros.

EADS retrouve des couleurs. Le titre reprend 2,06% à 23,70 euros après avoir beaucoup baissé depuis l'annonce de son réorganisation.

Très fortes hausses également pour St Microelectronics, +2,13% à 14,34 euros, et pour Vinci, +2,12% à 57,19 euros.

Très peu de baisses ce soir au sein du CAC 40. EDF est à la traîne et perd 0,63% à 77,02 euros. EDF a annoncé aujourd'hui qu'il avait amélioré son offre à destination des fournisseurs alternatifs d'électricité pour répondre aux demandes du conseil de la Concurrence dans le cadre de l'ouverture des marchés de l'énergie depuis le 1er juillet dernier.

Au sein du SRD, nette baisse pour NRJ Group, -2,12% à 11,96 euros. Le titre NRJ pâtit de la baisse d'audience au deuxième trimestre de cette année mais également de l'autorisation donnée par le CSA à son concurrent Europe 2 de se rebaptiser Virgin.

L'euro s'installe au-dessus de la barre du 1,38 dollars, à précisément 1,3805 dollar. Les cours du pétrole repartent à la hausse. Le Brent flirte avec la barre des 77 dollars à 76,96 dollars et le WTI s'échange à 75,11 dollars.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.