Alstom et Iberdrola retenus pour la construction de deux centrales en Algérie

 |   |  158  mots
Deux consortiums différents viennent de remporter des contrats pour la construction de centrales électriques en Algérie. Le français Alstom et l'égyptien Orascom ont décroché un contrat de 1,33 milliard d'euros, tandis que l'eapagnol Iberdrola et l'américain General Electric ont obtenu un contrat de 1,47 milliard d'euros.

Dans le cadre d'un appel d'offre lancé il ya plusieurs mois maintenant, le consortium constitué du français Alstom et de l'égyptien Orascom a remporté un contrat de 1,98 milliard de dollars (1,33 milliard d'euros) pour la construction d'une centrale électrique à cycle combiné à 400 kilomètres à l'ouest d'Alger, selon un communiqué publié mardi en fin de journée par la compagnie publique algérienne Sonelgaz.

Parallèlement à cet appel d'offre, un autre tandem a également été sélectionné: l'américain General Electric et l'espagnol Iberdrola ont remporté la construction d'une autre centrale située à 600 kilomètres à l'est d'Alger, un contrat d'une valeur de 1,47 milliard d'euros. La centrale à cycle combiné sera située à Koudiet Edrauch, dans la province de El Tarf, sur la côte est de l'Algérie. Iberdrola, via sa filiale ingénierie et construction, se chargera d'ici quatre ans du développement et du montage du projet.

Les deux centrales devraient chacune avoir une capacité de 1.200 mégawatts.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :