Le ministre allemand des Finances tire à boulets rouges sur les patrons des banques

 |   |  191  mots
Il les accuse d'avoir sous-estimé les conséquences de la crise du subprime.

Le ministre allemand des Finances Peer Steinbrück n'y va pas avec le dos de la cuillère. Il tire à boulets rouges ce vendredi sur les patrons des banques allemandes. Il les accuse d'avoir sous-estimé les conséquences de la crise du subprime, ces prêts immobiliers à risque aux Etats-Unis qui ont déclenché, avec les produits financiers qui y étaient adossés, la tempête boursière et financière depuis cet été.

"Il y a des dirigeants de banque qui ne sont pas à la hauteur de ce qu'ils font, a-t-il déclaré au Financial Times Deutschland et au Financial Times. L'arrogance des managers dont nous avons été témoin, d'après le principe nous sommes plus malins que les autres, a fini par un désastre".

Il a fait ces déclarations au lendemain de l'annonce d'une nouvelle intervention du secteur bancaire allemand au secours de la banque IKB, spécialisée dans le financement des PME et frappée de plein fouet par la crise du subprime. Après 3,5 milliards d'euros cet été, ce sont 350 millions supplémentaires qu'un consortium de banques va mettre à disposition de l'établissement.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :