Les ventes de voitures neuves en Europe toujours en berne en avril

 |   |  330  mots
Au mois d'avril, les immatriculations de véhicules ont reculé de 0,6% sur un an à 1.291.634 unités. L'Europe occidentale affiche un repli, tandis que l'Europe de l'Est continue sa progression.

Pas de répit pour le secteur automobile européen. Malgré une bonne tenue des immatriculations de voitures neuves dans les nouveaux Etats membres de l'Union européenne, la tendance reste négative sur le mois d'avril dans l'ensemble de l'Europe.

En avril, les immatriculations ont reculé de 0,6% sur un an à 1.291.634 unités. Tandis que les nouveaux Etats membres affichent au contraire leur quatrième mois consécutif de croissance avec une hausse de 12,9% sur le mois d'avril, les pays d'Europe occidentale poursuivent leur repli et enregistrent une chute de 1,5% des ventes de nouveaux véhicules sur la période.

"Aucun des grands marchés n'a inversé la tendance enregistrée sur le premier trimestre", explique l'Association des constructeurs européens d'automobiles (ACEA) qui publie ces chiffres. En Europe occidentale, seuls l'Italie et le Royaume-Uni affichent des progressions de leurs immatriculations de véhicules neufs.

Mais pour le reste, on note une baisse de 7% en Allemagne, de 6% en Espagne, et de 5% en France. Sur les quatre premiers mois de l'année, en cumulé, les immatriculations reculent de 1% en Europe occidentale, dont un repli de 9,2% en Allemagne, de 2,3% en France et de 1,9% en Espagne.

Les nouveaux Etats membres, dont la progression atteint 12,9% sur le mois d'avril, n'arrivent ainsi pas à compenser la mauvaise tendance affichée par l'Europe occidentale.

Du côté des constructeurs, Renault et Nissan sont les plus touchés par le ralentissement. Les immatriculations de Renault affichent un repli de 10,5% en avril sur un an. Renault voit sa part de marché passer de 9,5% à 8,6%. Les immatriculations de Nissan chutent de 11,1%.

De son côté, le groupe PSA résiste un peu mieux en avril, avec une hausse de 1,5% des immatriculations sur la période (tirées par la marque Peugeot). La part de marché de PSA reste stable d'un an sur l'autre, à 13,3%.

Parmi les autres grands constructeurs, le groupe Volkswagen enregistre un repli de 0,2% de ses immatriculations sur le mois d'avril, GM Group perd 4,7% Ford progresse de 2,4% et Fiat gagne 8%.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :