Carrefour étudierait la cession de ses magasins "hard discount"

 |  | 290 mots
Lecture 1 min.
Le numéro deux mondial de la distribution envisagerait de céder en 2008 sa branche de magasins "hard dicount", qui comprend les supermarchés ED et Dia selon le quotidien Les Echos. Cette activité serait valorisée autour de 4 milliards d'euros pour un chiffre d'affaires de 7,5 milliards.

Les enseignes ED et Dia pourrait changer de propriétaires en 2008. Carrefour étudierait la vente de sa branche maxidiscompte, une activité valorisée autour de 4 milliards d'euros, rapportent Les Echos dans leur édition de ce vendredi. La banque Rothschild aurait été mandatée pour travailler sur ce projet.

Le quotidien précise toutefois que le dossier circule dans les milieux bancaires sans que la décision soit formellement prise de céder l'activité. Le chiffre d'affaires de cette dernière est estimé pour 2007 à 7,5 milliards d'euros, et son résultat d'exploitation en Europe à 450 millions.

La cession de la branche maxidiscompte pourrait se substituer au projet d'introduction en Bourse de 20% du capital de la filiale immobilière Carrefour Property. Prévue pour 2008, celle-ci devait permettre de lever quatre milliards mais compte tenu du contexte boursier actuel, l'opération semble compromise.

Suite aux informations données par les Echos ce jour, le groupe Carrefour indique que le dossier de "cession de son activité "hard-discount"" n'est pas sur le marché. Le groupe Carrefour rappelle que la valeur qu'il crée résulte avant tout de la bonne exécution de son plan opérationnel qui doit se traduire chaque année par une progression du chiffre d'affaires de 6 à 8% hors acquisitions, et générer un "free cash flow" de 1,5 milliard d'euros par an.

S'agissant de son pôle immobilier, le groupe Carrefour tient à rappeler qu'il ne s'agit pas simplement d'une opération financière mais du développement d'un nouveau métier. Pour cela, une foncière a été créée et son équipe dirigeante est actuellement en cours de constitution.

Enfin, le groupe Carrefour rappelle que son bilan est solide et qu'il a pour objectif financier de maintenir son niveau actuel de rating.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :