La Bourse de Paris coupée dans son élan par l'assassinat de Benazir Bhutto

Alors qu'elle progressait à mi-séance, la Bourse de Paris est revenue sur ses gains après l'annonce de l'assassinat de l'ex-Premier ministre pakistanaise Benazir Bhutto. La hausse décevante des commandes de biens durables aux Etats-Unis a également pénalisé le marché. Du coup, le CAC 40 termine ce soir sur une légère hausse de 0,24% à 5.627 points.

2 mn

C'est Schneider Electric qui signe la plus forte progression du CAC ce soir, après avoir effectué une belle séance. L'action gagne 2,36% à 92,36 euros.

Le secteur pétrolier a tiré à la hausse le marché aujourd'hui. Le fabricant de tubes Vallourec prend 2,15% à 183,87 euros et Total gagne 0,96% à 56,34 euros. Une bonne forme à mettre au compte de la remontée des cours de l'or noir.

En pleine forme à mi-séance, les valeurs financières ont été affectées par les inquiétudes de la banque américaine Goldman Sachs pour trois de ses homologues face à la crise du subprime. La banque a revu fortement à la hausse ses prévisions de dépréciations pour Citigroup, Merril Lynch et JP Morgan. Sur le CAC, les valeurs de la banque-assurance ont du coup réduit leur hausse. Axa progresse de 1,63% à 27,39 euros, BNP Paribas de 0,94% à 74,59 euros, le Crédit Agricole de 0,56% à 23,14 euros, la Société Générale de 0,29% à 98,88 euros, tandis que Dexia est quasi stable, en hausse de 0,05% à 17,13 euros.

Du côté des baisses, Capgemini a trusté la plus mauvaise place du CAC toute la journée. Le titre recule de 3,17% à 43,57 euros sur des prises de bénéfices. L'action avait gagné plus de 10% lundi sur des rumeurs d'OPA de l'indien Wipro.

Forte baisse également pour Air France-KLM, de 2,61% à 23,47 euros. Le chef du gouvernement italien Romano Prodi a confirmé que sa décision sur le repreneur d'Alitalia se fera à la mi-janvier. Air France-KLM a déjà été préféré par le conseil d'administration de la compagnie italienne au dépend de Air One.

EADS finit nettement dans le rouge, perdant 1,9% à 22,13 euros. La banque russe VTB va vendre sa participation de 5% dans le groupe européen à la banque de développement russe VEB. Le prix est fixé à 24,23 euros par titre. Ces 5% doivent être ensuite rachetés par la holding russe UAC.

Un des actionnaires d'EADS, le groupe Lagardère, est également mal orienté et perd 2,89% à 51,39 euros. Le groupe a annoncé la cession de la chaîne de magasins Virgin au fonds d'investissement Butler.

Gaz de France limite ses pertes ce soir à un recul de 0,41% à 40,33 euros. Le gouvernement a annoncé que la hausse des prix du gaz sera de 4% pour les particulier au 1er janvier prochain, soit moins que les 6% que demandait Gaz de France.

Enfin à noter sur le SRD la belle progression d'Oberthur Card, de 5,35% à 5,31 euros. Le spécialiste des cartes à puces prévoit une hausse de sa rentabilité et de son chiffre d'affaires pour 2007 et 2008.

Les tensions géopolitiques suite à l'assassinat de Benazir Bhutto ont fait repartir à la hausse les cours de l'euro et de l'or noir. La monnaie européenne frôle le 1,46 dollar, à 1,4597 dollar.

Les cours du pétrole sont repartis en forte hausse après la baisse plus forte que prévu des stocks hebdomadaires de brut américain. Le WTI est ainsi repassé au dessus des 97,37 dollars à New York et le Brent à Londres est à 95,15 dollars.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.