General Motors : légère amélioration des ventes au deuxième trimestre

Le géant américain, tout juste dépossédé par Toyota de son statut de premier constructeur mondial, a affiché une très légère progression de ses ventes lors du deuxième trimestre pour atteindre 2,4 millions d'unités. Aux Etats-Unis, General Motors perd encore du terrain.

General Motors (GM) a annoncé ce jeudi une progression de 0,4% de ses ventes au deuxième trimestre avec 2,405 millions de voitures et de camions écoulées dans le monde. "Nos ventes ont été tirées par une demande exceptionnellement forte sur les marchés émergents", a expliqué John Middlebrook, vice-président du constructeur. "Nous avons vendu 4,67 millions de véhicules lors du premier semestre, ce qui constitue des résultats solides. En fait, nous sommes sur le point de réaliser notre deuxième meilleure année en termes de ventes de notre histoire".

Un optimisme qui ne fait pas oublier les performances moyennes sur le marché nord-américain. Les ventes de General Motors y ont baissé de 7% lors du deuxième trimestre, face à la concurrence acharnée de Toyota. Le nouveau numéro un mondial, porté par la faiblesse du yen, s'est en effet lancé dans une politique commerciale agressive, accordant remises importantes et crédit à taux zéro, qui lui a permis de devenir le deuxième constructeur outre-atlantique. GM ne peut que constater les dégâts, tout comme Ford, qui a vu ses ventes baisser de 11% sur les six premiers mois de l'année.

Le premier constructeur américain se porte en revanche plutôt bien sur les marchés étrangers. Ces derniers représentent 58% de ses ventes au deuxième trimestre, contre 55% l'an passé. L'Europe reste toujours le deuxième marché de General Motors avec 574.246 unités écoulées, en hausse de 5%, porté par les ventes record de la marque Chevrolet et par une belle percée sur le marché russe (+105%). La région Asie-Pacifique a enregistré pour sa part une progression de 8,2% des ventes avec notamment 234.000 véhicules écoulés en Chine (+6%). Enfin, les ventes dans les autres régions du globe ont augmenté de 20%, à l'image sur le marché brésilien (+23%).

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.