Les ventes de détail allemandes en net recul en mai

Les ventes de détail, hors automobile et essence, ont reculé de 1,8% en mai outre-Rhin. Sur un an, la baisse atteint 3,7%.

Trou d'air dans la consommation allemande. Les ventes au détail ont baissé de 1,8% en données corrigées (CVS) en mai outre-Rhin, après une hausse de 1,4% en avril, a annoncé l'Office fédéral de la statistique ce vendredi. Cette statistique est toutefois provisoire et ces chiffres excluent les ventes de véhicules et les ventes d'essence en stations service.

En glissement annuel, ces ventes ont reculé de 3,7% en mai après une contraction de 0,6% en avril. Les économistes interrogés par Reuters anticipaient une hausse mensuelle de 0,1% en mai et une contraction annuelle de 0,5%.

Alors que la consommation avait jusqu'alors plutôt bien résisté à la hausse de trois points de la TVA en début d'année, les mauvais chiffres de mai illustrent la fragilité de cette composante de la croissance allemande. Mais, comme le souligne Sylvain Broyer, chez Natixis, les ventes de détail sont un indicateur "fortement volatil" : "nous ne révisons pas à la baisse notre prévision de dépenses des consommateurs pour le deuxième trimestre. Mais il y a un risque sur notre prévision de hausse du PIB, de 0,3% sur le trimestre".

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.