Nick Leeson, tombeur de la Barings, a la nostalgie des marchés

Après s'être occupé des affaires commerciales d'un club de football irlandais, le Britannique songe à refaire du trading à plein temps ... pour son propre compte.

Le trader voyou Nick Leeson songe à revenir à ses premières amours professionnelles, en exerçant à nouveau le métier de trader à plein temps. Pour son propre compte cette fois, comme la réglementation britannique l'y autorise. Le fossoyeur de la prestigieuse banque britannique Barings l'avait conduite à la faillite en 1995 après avoir perdu 1,4 milliard de dollars sur les marchés à terme et dissimulé ses pertes. Il dirigeait alors sa filiale de Singapour.

Nick Leeson vient de déclarer dans une interview qu'il spéculait à ses heures sur le marché des changes, en vendant du dollar contre l'euro. "Cela a été génial de jouer dans des marchés aussi volatils", s'enthousiasme-t-il. Nostalgique des marchés, il a l'intention d'abandonner son poste de directeur commercial du club de football irlandais de Galway United FC. "Vous ne me croiriez pas si je vous disais combien de personnes m'ont demandé de gérer leur argent".

Condamné à six ans et demi d'emprisonnement, sa peine a été écourtée à trois ans et demi alors qu'il souffrait d'un cancer du colon. Sa femme l'a quitté pendant qu'il purgeait sa peine à Singapour. Il a déménagé à Galway avec sa deuxième femme Leona après avoir obtenu un diplôme de psychologie à Londres.

Son livre "Rogue Trader" a été adapté au cinéma. Dans le film, son personnage est interprété avec talent par l'acteur Ewan McGregor. Il jure aujourd'hui qu'il ne risquera jamais plus que ce qu'il peut se permettre de perdre.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.