Les comptes de Fujitsu dans le rouge en 2006/2007

Le quatrième conglomérat dans le secteur de l'électronique nippon table désormais sur une perte de 275 milliards de yens (1,76 milliard d'euros) de sa maison mère sur l'exercice clos le 31 mars, contre un bénéfice de 55 milliards de yens initialement attendu.

Une semaine après Hitachi, le japonais Fujitsu décoit à son tour . Il annonce une sévère révision à la baisse de ses prévisions de résultats pour sa maison mère sur l'exercice en cours (clos fin mars). Et ce en raison de charges de dépréciation sur des actifs à l'étranger.

Le quatrième conglomérat dans le secteur de l'électronique nippon table désormais sur une perte de 275 milliards de yens (1,76 milliard d'euros) sur l'exercice clos le 31 mars, contre un bénéfice de 55 milliards de yens initialement attendu. Fujitsu a également révisé à la baisse sa prévision de bénéfice opérationnel, passant de 20 à 10 milliards de yens.

Il a cependant confirmé son objectif d'un bénéfice net à 80 milliards de yens pour l'ensemble du groupe, en ligne avec le consensus de 18 analystes interrogés, qui anticipent en moyenne un bénéfice net de 80,5 miliards.

Les provisions de dépréciation, qui devraient s'établir à 350 milliards de yens, s'expliquent principalement par la dévalorisation d'actifs au sein de sa division britannique Fujitsu Services, a affirmé Fujitsu.

La semaine dernière, Hitachi a lui aussi révisé à la baisse ses prévisions. Le conglomérat s'attend à publier une perte de 200 milliards de yens pour sa maison mère, contre une perte de 55 milliards de yens initialement anticipée.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.