Laurence Parisot (Medef) préconise de supprimer la durée légale du travail

La présidente du Medef reconnaît la réalité du problème du pouvoir d'achat. Et propose de mettre sur la table la question de la suppression de la durée légale du travail.

Alors que Nicolas Sarkozy devrait intervenir très bientôt sur le thème du pouvoir d'achat, argument fort de sa campagne présidentielle, Laurence Parisot, présidente du Medef, a reconnu ce mercredi que ce problème de pouvoir d'achat était réel. "C'est vrai qu'il y a un problème de pouvoir d'achat (...) c'est un ressenti totalement objectif", a-t-elle jugé devant l'Association des journalistes économiques et financiers.

Pour Laurence Parisot, "le pouvoir d'achat est une résultante d'une croissance au niveau minimum". "Donc, la vraie question n'est pas: 'comment je contribue à ce qu'il y ait plus de pouvoir d'achat?', mais: 'comment je contribue à ce qu'il y ait plus de croissance?' ", a-t-elle exposé. "Pour moi, il y a deux axes principaux à travailler: comment on fait pour baisser les prélèvements obligatoires sur les entreprises, c'est prioritaire, et deuxième chose, n'est-il pas temps d'aller plus loin sur la question de la durée du travail?".

"Je me demande s'il ne faut pas accepter de mettre sur la table la question de la suppression de la durée légale du travail", s'est-elle interrogée publiquement. "Tout le monde voyait bien que le mécanisme des heures supplémentaires n'est pas suffisant". Les dispositifs permettant déjà aux entreprises de travailler au-delà de 35 heures par semaine sont "rébarbatifs" et l'utilisation du contingent d'heures supplémentaires autorisées (220 heures/an) est "très lourd car il supposait des négociations de branche", a-t-elle ajouté.

"Ma préconisation, c'est de rendre les choses beaucoup plus simples en balayant tous ces mécanismes très complexes, et en revenant à la détermination du seuil de déclenchement des heures supplémentaires, branche par branche, ou entreprise par entreprise", a-t-elle poursuivi.

Laurence Parisot a indiqué par ailleurs ne pas savoir ce que le président de la République pourrait annoncer de manière imminente pour le pouvoir d'achat. "Je sais autour de quoi certains ministres réfléchissent depuis quelques temps et la question de la durée du travail est un axe de réflexion", a-t-elle dit.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.