L'allemand EnBW en forte croissance au second trimestre

 |  | 278 mots
Lecture 1 min.
Le numéro trois de la production d'énergie outre-Rhin, détenu à 45% par EDF, a publié des bénéfices en forte hausse (+42%) pour le trimestre dernier. Porté par l'activité électricité, mais handicapé par la baisse de la production gazière, le groupe s'apprête à négocier un virage difficile avec le départ du PDG Utz Claassen fin septembre.

Le groupe Energie Baden Württemberg (EnBW) a vu son bénéfice net augmenter de 42% à 376,1 millions d'euros sur l'ensemble du trimestre. Sur la même période, le chiffre d'affaires n'a augmenté "que'" de 17% à 3,53 milliards d'euros. La météo peu clémente a entraîné une forte production d'électricité (+19% par rapport à la même période l'année dernière). L'Excédent brut d'exploitation (EBE), soit le chiffre d'affaires amputé des coûts directement liés au processus de production concerné, a lui aussi augmenté de 24% à 5,7 milliards d'euros.

La division énergie renouvelable, très importante en Allemagne, a vu son EBE augmenter de 44,4% à 336 millions d'euros, grâce notamment aux nouveaux champs d'éoliennes récemment mis en service. La division gazière constitue le seul bémol du groupe. L'excédent brut d'exploitation y baisse de 17,6% (1,3 milliard d'euros), notamment à cause d'une baisse de la production. Le président du groupe a néanmoins insisté sur "les résultats record" du groupe, rappelant que les résultats du trimestre précédent avaient déjà été exceptionnels. "Nous dépassons nos prévisions pour le quatrième trimestre consécutif" commente-t-il.

Ces performances ne permettront pas au PDG de sauver sa place au sein du groupe. Celui-ci est contrôlé à 45% par EDF, le reste appartenant à des Länder (régions allemandes). Le groupe français, dont les relations avec les autres actionnaires sont tendues, reproche à Utz Claassen d'avoir tardé à effectuer la restructuration du groupe. Ce dernier sera également jugé à Berlin pour avoir distribué gratuitement des places à des patrons allemands lors de la dernière Coupe du Monde de football qui a eu lieu en 2006 en Allemagne.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :