Noël "high-tech" : cadres photos numériques, écrans plats et baladeurs à foison

 |   |  1096  mots
A deux semaines de Noël, les rayons "high-tech" des magasins se parent de leurs plus beaux atouts et affûtent leurs stocks. Les tendances des cadeaux 2007 sont déjà connues. Particulièrement à la mode cette année, les cadres photos numériques qui font une entrée remarquée. Tour d'horizon des produits phares.

A l'unanimité, le cadre photo numérique s'impose comme le cadeau "high-tech" de ce Noël par excellence. Des distributeurs spécialisés comme la Fnac, PriceMinister et CDiscount sont d'accord pour le placer en tête des produits les plus courus. Mais de quoi s'agit-il précisément ? Tout simplement d'un cadre de taille variable à partir de 7 pouces (18 cm en diagonale) qui permet de visionner l'ensemble des photos stockées à partir de n'importe quel support (appareils photos numériques, ordinateurs, cartes mémoires, clés USB, etc).

Ce produit n'est certes pas nouveau mais son engouement, en revanche l'est car il entre dans une nouvelle étape de son développement. Les modèles se sont multipliés, les configurations améliorées et leur design affiné. Kodak et Philips sont très présents sur ce segment. Bref, nouveau "joujou" technologique, il devient aussi un véritable objet de décoration, utile qui plus est. Les ventes sont estimées autour de 600.000 cette année contre 120.000 l'année dernière et les prix commencent à 60 euros. Juan Hoguet, le directeur des produits techniques de la Fnac, parle d'un "marché en explosion, après l'univers des jeux (consoles et jeux vidéo, ndlr)". Il craint même une rupture de stocks....

Autre produit qui va faire un tabac, les consoles de jeux vidéo (aussi bien celles de salon que les portables) et les jeux eux-mêmes. Toujours aussi prisé, le "gaming" continue sur sa lancée et son succès ne cesse de croître. "Les croissances sont colossales", confirme Juan Hoguet qui avance même entre 80 et 120% de progression par rapport à l'année dernière. Le site de vente en ligne CDiscount (filiale de Casino) souligne les ventes impressionnantes de la console de Nintendo DS Lite - à double écran "double screen" d'où son nom DS - et sa grande soeur la Wii. Mais ses concurrentes, la Xbox 360 de Microsoft et la PS3 de Sony suivent de près. Le fait que les fabricants aient récemment consenti à réduire leur prix contribue bien sûr à leur attrait.

Autre boom: les téléviseurs à écran plat (LCD et plasma), "en particulier de taille moyenne", souligne CDiscount. Prix en nette baisse et besoin de renouvellement rendent ces produits très attirants. Juan Hoguet insiste sur l'importance du parc de téléviseurs à renouveler. "15% des foyers seulement sont aujourd'hui équipés d'écrans plats" ajoute-t-il, ce qui offre encore de belles perspectives aux ventes de ces produits haute définition. Les géants qui se partagent le gâteau sont essentiellement Samsung, Sony, Philips, Panasonic, Toshiba ou Hitachi.

Toujours tendance, les ordinateurs. Mais les goûts se tournent nettement vers les modèles portables, voire même ultra-portables, au détriment des modèles fixes. Prix plus attractifs d'une part - certains portables sont accessibles pour moins de 400 euros - et désir de mobilité d'autre part. L'atout majeur des "ultraportables" ou Notebooks est la taille - entre 7 et 12 pouces-, leur poids plume (moins de 2 kg) et donc leur hyper-mobilité. Argument féminin: ils tiennent dans le sac à main! Acer, Packard Bell, Samsung, Asus, Apple ou HP pour ne citer qu'eux, se sont très bien positionnés sur ce segement.

Les sapins de Noël auront aussi à leur pied des baladeurs MP3 (musique) et MP4 (multimédia). Les préférences se tournent en particulier vers les marques Apple (iPods), Archos et Creative, grands acteurs du secteur. Mais convergence oblige, les téléphones mobiles qui offrent désormais de plus en plus ces fonctions musique et vidéo connaissent eux aussi un vif succès malgré le taux d'équipement déjà élevé des Français. Pour le coup, ce sont vraiment les "technivores" qui veulent à tout prix avoir le dernier modèle sorti, comme le confirme PriceMinister qui constate une forte demande. C'est notamment le cas pour l'iPhone, le téléphone vedette d'Apple - commercialisé en France par France Télécom Orange - et autres téléphones multimédias et smartphones qui regroupent moult fonctions en un seul appareil (téléphone, appareil photo, vidéo, GPS, etc).

Sans surprise, les appareils photos numériques se maintiennent dans le peloton de tête des produits stars. Evolution toutefois, les boîtiers perfectionnés de type reflex gagnent du terrain grâce à la très forte baisse des prix. Autour de 900 euros pour les entrées de gamme il y a deux ans, le reflex est désormais accessible pour moins de 500 euros. Et puis il y a plus d'acteurs et la gamme s'élargit. Dans la rubrique meilleures ventes d'appareils photos du site PriceMinister par exemple, les reflex représentent six ventes sur dix.

Quant aux systèmes de navigation GPS, si leurs ventes restent élevées, ils perdent un peu de vitesse car le coeur de cible est déjà équipé et les téléphones mobiles prennent le relais.

Les distributeurs sont donc dans les startingblocks depuis déjà quelques semaines pour satisfaire la demande. Sans révéler aucun chiffre, ils constatent déjà des volumes de ventes en forte progression par rapport à l'année dernière. Pour ce qui est du chiffre d'affaires, les réponses sont déjà bien moins prolixes... car malgré le fait que ces produits high-tech sont loin d'être accessibles à toutes les bourses, leurs prix ont malgré tout considérablement baissé. Il faudra attendre un peu pour dresser le bilan de cette fin d'année 2007 et savoir si oui ou non les produits high-tech ont tant fait la queue que ça au pied des sapins de Noël.

Voeux de fin d'année via des cartes virtuelles
Merci les nouvelles technologies! Plus de cinq millions de Français s'apprêteraient à envoyer leurs voeux de fin d'année via Internet. Un moyen plus rapide, plus simple, plus ludique et, qui plus est, gratuit (sauf si elles sont envoyées vers un téléphone mobile). Les Français en rafolent. Rafik Smatin le PDG du site français dromadaire.com, numéro un européen sur ce segment, affirme: "Il s'envoie autant de cartes virtuelles en France que dans tous les autres pays européens réunis". Phénomène de mode il y a encore quelques années, le procédé se répand à toute vitesse. Le choix est vaste. Les cartes peuvent être personnalisées et certaines intègrent même de la vidéo. Mais sans aller sur un site en particulier, chacun peut bien sûr les réaliser soi-même.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :