Grenoble : Alain Carignon présent au second tour, mais le PS est favori

 |   |  305  mots
La vague bleue qui a déferlé sur la France a permis à l'ancien maire grenoblois, investi par l'UMP, de se qualifier pour le second tour des élections législatives, au détriment du député de droite sortant dissident Richard Cazenave. Mais son adversaire socialiste, Geneviève Fioraso, est donnée gagnante par les sondages.

Alain Carignon est arrivé en seconde position dans la 1ère circonscription de l'Isère, avec 21,4 % des suffrages, derrière la candidate PS Geneviève Fioraso, qui obtient 32,02% des voix. Le grand perdant de cette élection dans ce bastion de la droite découpé autrefois sur mesure par Charles Pasqua est le député sortant UMP Richard Cazenave, qui recueille 19,6% des voix et ne peut pas se maintenir au second tour. Ce dernier avait refusé de se soumettre au diktat de l'UMP malgré les menaces réitérées de la direction nationale de son parti qui l'a finalement exclu.

Geneviève Fioraso, adjointe au maire socialiste de Grenoble, Michel Destod, a profité de ce duel fratricide. Cette spécialiste des dossiers économiques qui fut une des chevilles ouvrières pour la création du pôle Minatec (micro et nanotechnologies) est donnée favorite pour le second tour. Selon un sondage BVA publié le 5 juin par le Dauphiné Libéré, elle sortirait vainqueur du 2ème tour avec une forte avance sur Alain Carignon (62% contre 38%). Il est par ailleurs peu probable que Richard Cazenave appelle à soutenir Alain Carignon, la campagne s'étant déroulée dans un climat très tendue entre les deux candidats de la majorité.

Alain Carignon, ex-maire de Grenoble et ancien ministre de la Communication, condamné en 1996 pour corruption et abus de biens sociaux et qui a purgé 29 mois de prison, a choisi cette circonscription pour effectuer son retour en politique. Adoubé par son "ami" Nicolas Sarkozy, soutenu par François Fillon, il a annoncé au lendemain de l'élection présidentielle, qu'il serait candidat à la mairie de Grenoble en 2008, quel que soit le résultat des élections législatives. Geneviève Fioraso a de son côté exhorté "les jeunes et les femmes des quartiers à venir voter plus nombreux dimanche prochain".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :