Des jouets pour remonter le temps

Poupées, autos miniatures, trains électriques: la cote des jouets ne cesse de grimper. Surtout pour les plus anciens.

La première vente aux enchères tricolore entièrement dédiée aux jouets anciens date de 1973: elle a eu lieu à Chartres, là où se déroulent aujourd'hui encore la plupart de ces vacations spécialisées en France. Bien organisé, ce secteur séduit de plus en plus d'adultes désormais fortunés, à la recherche de leurs souvenirs de jeunesse. Conséquence, les objets proposés se font rares, surtout s'ils sont de qualité, car une fois acquis, ces trains électriques, poupées, nounours et autres guignols ne quittent plus leur vitrine... puisque leur usage est limité à une exposition flatteuse. Conséquence de cette conséquence: les prix atteignent parfois des sommets.

La vente organisée le 30 mars à Drouot par Camard et Associés ne déroge pas à ce constat, d'autant que la plupart des 268 objets anciens ( fin XIXème et première moitié du XXème siècle) présentés provient d'une collection particulière constituée sur une cinquantaine d'années, et jamais montrée. Les lots se divisent en plusieurs parties. D'abord les boîtes de jeux qui, pour les puristes, doivent comporter leur emballage (entre 30 et 400 euros). Puis les jouets de bazar en tôle (personnages, voitures, de 100 à 500 euros), les trains, si possible de la marque "Märklin" la plus recherchée (wagons, rames, de 250 à 3.000 euros), les véhicules du début de siècle (voiture de pompiers, tram, autobus parisien, de 300 à 1.000 euros), des bateaux à vapeur (un "Radiguet" pour 1.000 euros), des jouets mécaniques (automates de cirque de 150 à 2.500 euros), des poupées et leurs accessoires (de 70 à 4.000 euros)... Enfin, l'objet phare de la vente est un "train Renard" de 1903, véhicule moteur et ses trois voitures attelées et leurs personnages: au moins 4.000 euros.


30 mars à 14h30, Drouot Richelieu. Renseignements: www.camardetassociés.com

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.