Le recrutement des traders au beau fixe

Les embauches en trading sur les marchés de matières premières et de l'énergie vont bon train. Si l'on en croit les perspectives de développement du marché, la tendance n'est pas prête de s'inverser.

En matière de recrutement de traders sur commodities, les principales banques françaises sont en train d'emboîter le pas à leurs consoeurs américaines. Il faut dire qu'après les lourdes pertes essuyées sur ces marchés dans les années 90, les perspectives sont très prometteuses, notamment en Europe. "Le marché est très demandeur sur les produits dérivés du sucre permettant de fabriquer l'éthanol, ou biensur les métaux avec la croissance de la production industrielle en Inde et en Chine", précise Olivier Payen, associé chez Sapiance RH. Les autres énergies ne sont pas en reste, libéralisation des marchés européens du gaz et de l'électricité oblige.
Des traders très sollicités
Résultat : les recrutements vont bon train. Ainsi Gaselys, société de trading sur les marchés de l'énergie créée par Gaz de France et Société Générale, a connu depuis sa création une très forte croissance. "Cette croissance s'est traduite par un volume de recrutement important. Les effectifs ont été multipliés par 5 depuis 2001", note Nathalie Mottez, responsable des ressources humaines chez Gaselys. "Sur la fonction de trading, nous recrutons aussi bien des profils expérimentés que des jeunes diplômés, qui débutent comme assistants-traders".
Dans l'immédiat. "Trop peu de gens sont formés alors que les besoins sont énormes", reconnaît Olivier Payen.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.