Renault va investir 10 millions d'euros en Scandinavie

 |   |  256  mots
Le constructeur automobile veut porter sa part de marché dans cette région à 7% d'ici 2013. Ce développement rentre dans un objectif d'augmenter sensiblement les ventes mondiales.

Renault part à la conquête du marché nordique. Le constructeur français souhaite y porter sa part de marché de 4% à 7% d'ici à 2013. Pour cela, Renault va investir 10 millions d'euros dans la mise en place d'une filiale de distribution de ses véhicules qui emploiera 165 personnes, dont 100 basées au siège de Stockholm.. "Renault Nordic" prendra en charge, à partir du 1er janvier 2008, la distribution des véhicules, des pièces de rechange et les services dans les quatre pays nordiques (Suède, Norvège, Finlande, Danemark).

Ce développement rentre dans les objectifs du Contrat 2009, lancé par le PDG carlos Ghosn, qui vise à une augmentation des ventes mondiales de 800.000 véhicules par rapport à 2005. Pour réussir ce contrat, Renault doit développer sa politique de distribution dans certains marchés clés, notamment les pays nordiques dont le potentiel a été "insuffisamment exploité" selon le groupe français.

Depuis le 1er janvier 1982, la distribution de Renault en Scandinavie était assurée par Volvo Cars, par l'intermédiaire du réseau de concessionnaires Volvo-Renault - les deux constructeurs ont failli se marier avant de divorcer il y a plus de dix ans - opérant sous les deux marques. Renault avait annoncé en août dernier que le dernier contrat d'importation, passé en 2003, ne serait pas reconduit, une fois arrivé à son terme le 31 décembre 2007. Ce partenariat aurait permis aux ventes de Renault de passer de 6500 véhicules en 1982 à plus de 35.000 en 2005. Au total, Renault a vendu 500.000 véhicules neufs dans les pays nordiques durant cette période.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :