Bras de fer entre Canal Plus et la Ligue de Football Professionnel

La chaîne cryptée a décidé de boycotter l'appel d'offres pour la Ligue 2 et menace de le faire pour la Ligue 1 en raison de la volonté de la Ligue de Football Professionnel de produire elle-même les images.

En présentant début mars son plan de développement, Bertrand Meheut, PDG du groupe Canal Plus, avait été très clair: "Canal Plus achètera les programme sportifs au juste prix, quitte à passer notre tour". Un message sybillin qui s'adressait directement à la Ligue de Football Professionel. Si la chaine cryptée cassait auparavant sa tireline à chaque appel d'offre, plus question aujourd'hui de dépenser sans compter. D'autant qu'en se rapprochant de TPS, la surenchère entre les deux bouquets n'a plus de raison d'être. La priorité désormais pour Bertrand Meheut est à la rentabilité avec comme objectif d'atteindre 1 milliard de résultat opérationnel en 2010, soit quatre fois le niveau de 2006.

Dans ces conditions, Canal+ vient d'écrire à la Ligue de football professionnel (LFP) afin de lui annoncer qu'elle boycottait l'appel d'offres pour la L2 et menaçait de le faire pour la L1, dont elle est le diffuseur actuel, en raison de la volonté de la LFP de produire elle-même les images, rapporte L'Equipe de jeudi. "Le groupe Canal+ a décidé de ne pas se porter candidat aux droits de la Ligue 2, alors que nous l'avions prévu", écrit Bertrand Méheut, le président du groupe, à Frédéric Thiriez, le président de la LFP, dans un courrier en date du 20 mars.
Le fait que la LFP assure la production "revient à baisser mécaniquement la valeur des droits concédés aux diffuseurs qui ne pourront plus produire les images", explique Bertrand Méheut.

Dans sa réponse, FrédéricThiriez a fait savoir que "la Ligue n'est pas la seule à le faire. C'est aussi le cas de l'UEFA, de la Fifa et des Masters Series (tennis). La Ligue a pris toutes les garanties pour que les téléspectateurs bénéficient de la même qualité de retransmission.". Le président de la LFP avait motivé ce choix, le 9 février dans L'Equipe, par le souci d'"assurer l'indépendance du producteur de spectacle qu'est la Ligue" et d'"élargir la liste de nos clients potentiels en fabriquant nous-mêmes un produit adapté à leurs besoins."

Les candidats à la diffusion de la L2, dont Eurosport détient les droits jusqu'à la fin du Championnat 2006-2007, avaient jusqu'au 23 mars pour remettre leur dossier. L'attribution des droits aura lieu au mois d'avril.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.