Crise Iran/Royaume-Uni : la diplomatie en action

 |   |  273  mots
Après l'Onu, l'Union européenne et la Turquie tentent de résoudre la crise en cours créée par la capture par l'Iran de quinze marins britanniques dans les eaux du Golfe Persique.

Diverses initiatives diplomatiques sont en cours pour essayer de dénouer la crise entre la Grande-Bretagne et l'Iran. Les ministres européens des Affaires étrangères ont demandé vendredi la libération immédiate et inconditionnelle des 15 marins capturés par l'Iran.

Réunis pour deux jours à Brême, dans le nord-ouest de l'Allemagne, les ministres ont affiché dans leur déclaration "leur solidarité" envers la Grande-Bretagne, en estimant que les marins avaient été arrêtés dans les eaux irakiennes et non iraniennes comme l'affirme Téhéran. De son côté, à Washington, le Pentagone a aussi affirmé que les marins britanniques opéraient dans les eaux territoriales irakiennes.

Déjà, jeudi soir, le Conseil de sécurité de l'ONU avait adopté une déclaration déplorant cette capture, mais dans des termes plus faibles que ceux qu'espéraient les Britanniques. Le texte exprime sa "profonde préoccupation" et soutient les appels déjà lancés à une "prompte résolution du problème".

Pour sa part, la Turquie déploie aussi des efforts pour tenter de résoudre la crise entre son voisin iranien et le Royaume-Uni, son partenaire au sein de l'Otan. Le Premier ministre turc, Recep Tayyip Erdogan, a ainsi demandé aux autorités iraniennes de libérer Faye Turney, la seule femme parmi les 15 militaires britanniques détenus en Iran. L'Iran a d'ailleurs rendue publique une troisième lettre de la militaire, dans laquelle elle écrit avoir été "sacrifiée aux politiques américaine et britannique". De son côté, le Premier ministre britannique Tony Blair a exprimé son "dégoût" face au traitement infligé aux soldats britanniques.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :