Danone et Wahaha se remettent à la table des négociations

 |   |  280  mots
A la demande des gouvernements français et chinois, les deux groupes décident de suspendre leurs hostilités. En cause, la possibilité du partenaire chinois de Danone de négocier seul les boissons coproduites qui se vendent le mieux.

Danone et son partenaire chinois Wahaha ont décidé "de suspendre temporairement toutes les procédures légales" en cours autour de leur coentreprise en Chine et de "se remettre à la table des négociations", annonce ce vendredi 21 décembre le groupe français dans un communiqué.

Dans le communiqué, les deux groupes soulignent qu'ils agissent ainsi "conformément aux attentes des gouvernements français et chinois". Ils ajoutent qu'ils "ont décidé de suspendre temporairement toutes les procédures légales en cours, de stopper toute déclaration hostile pour créer un environnement propice à des discussions amiables".

Danone et Wahaha se disent d'accord "pour procéder à des discussions fondées sur des principes d'égalité et d'intérêts mutuels". "L'objectif est de trouver un terrain d'entente, tout en tolérant les différences mineures de chacun, d'arriver à une compréhension mutuelle et de tout faire pour que les discussions aboutissent."

Les deux parties vont collaborer pour poursuivre le développement de toutes les sociétés opérant sous la marque Wahaha et contribuer ainsi à renforcer l'amitié franco-chinoise et promouvoir la coopération entre les sociétés des deux pays".

Danone avait accusé la société chinoise d'avoir monté des opérations parallèles en dehors de leurs coentreprises qui vendent des produits de marque Wahaha, tels que des boissons gazeuses et des eaux minérales. Le groupe avait porté plainte devant la justice chinoise. Celle-ci a rendu une décision en sa défaveur en ordonnant l'annulation d'un accord de transfert de marque conclu avec Wahaha. Cette décision reviendrait pour Danone à rétrocéder à Wahaha les marques de boissons qui se vendent le mieux.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :