Le ministre allemand des Finances affiche à son tour son inquiétude face au dollar faible

 |   |  191  mots
La faiblesse persistante du dollar par rapport à l'euro ainsi que les prix élevés du pétrole pourraient peser sur les perspectives de croissance économique en Europe, a-t-il estimé.

Le ministre allemand des Finances Peer Steinbrück, qui rencontrait ce lundi soir ses collègues de la zone euro à Bruxelles dans le cadre de l'Eurogroupe et demain tous les ministres des finances de l'Union européenne au sein de l'Ecofin, commence à son tour à s'inquiéter.

La faiblesse persistante du dollar par rapport à l'euro ainsi que les prix élevés du pétrole pourraient peser sur les perspectives de croissance économique en Europe, a-t-il estimé.

Jusqu'ici il s'était toujours montré très serein concernant l'appréciation du change de l'euro face au billet vert à la différence des Français notamment le président de la République, Nicolas Sarkozy. Peer Steinbrück répétait, lui, qu'il préférait "un euro fort à un euro faible".

Mais outre-Rhin, la chancelière Angela Merkel a donné récemment le signal de l'inquiétude sur le sujet, affichant sa préoccupation. De fait, longtemps insensibles à l'envolée de la monnaie européenne face au billet vert, synonyme notamment de perte de compétitivité, les exportations allemandes, les plus importantes du monde, commencent à ralentir et les industriels germaniques eux aussi à s'inquiéter.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :