Les revenus des agriculteurs français ont bondi de 12% en 2007

Les agriculteurs français encaissent les dividendes de la flambée des denrées alimentaires. Les revenus des producteurs de céréales ont tout simplement doublé. En revanche, ceux des éleveurs ont souffert de l'envolée des prix de l'alimentation animale.

Pendant que les Français s'inquiètent pour leur pouvoir d'achat, les agriculteurs se frottent les mains. Porté par l'envolée des denrées alimentaires, le revenu des agriculteurs français a progressé de 12% en 2007 et celui des céréaliers a quasiment doublé (+98%), selon les comptes prévisionnels du ministère de l'Agriculture.

Le revenu agricole moyen par actif en France, avec de fortes disparités selon les productions et les régions, a augmenté de 12% (hors inflation) en 2007, après avoir déjà connu une hausse de 16,1% en 2006, grâce principalement à la hausse des prix agricoles, notamment des céréales sur le marché mondial.

En revanche, le coût de l'alimentation animale a pesé sur l'élevage, précise le ministère dans sa publication "Agreste Primeur". Ainsi, les éleveurs de bovins ont subi une perte de 23% de leur revenu et, dans le même temps, les producteurs d'ovins ont enregistré une chute de 28% de leur revenu, son plus bas niveau depuis 1990. La baisse du revenu est de 4% dans l'élevage laitier.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.