Le ralentissement économique se confirme en Espagne

Au troisième trimestre, elle s'est en effet établie à 0,7% contre 0,9% le trimestre précédent. Ce ralentissement est lié à la consommation des ménages.

La croissance espagnole peut encore faire des envieux en Europe avec un rythme annuel de 3,8% mais elle ralentit ces derniers mois.

Au troisième trimestre, elle s'est en effet établie à 0,7% contre 0,9% le trimestre précédent. Ce ralentissement est lié à la consommation des ménages.

La baisse de l'immobilier, longtemps moteur du boom hispanique, et la hausse des taux de la Banque centrale européenne (BCE) dans un pays où les prêts à taux variables dominent (comme au Royaume-Uni et à la différence de la France ou de l'Allemagne) expliquent aussi cette tendance.

Avec ces 0,7%, l'Espagne se situe désormais dans la moyenne de la zone euro, alors qu'auparavant, elle faisait nettement la course en tête.

Le ministère de l'économie a estimé que le ralentissement de la consommation des ménages confirmait ses prévisions de "lente décélération", et s'est réjouit de "la croissance sensible des exportations, de 8% en rythme annuel, la plus forte depuis le premier trimestre 2001". Pour 2008, la prévision officielle du gouvernement, annoncée avant la crise financière du mois d'août est de 3,3%. Elle devrait être actualisée au mois de décembre.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.