ABN Amro : RBS, Fortis et Santander lancent leur offre à 71,1 milliards

Comme prévu, le trio a déposé une offre de rachat sur ABN Amro libellée à 38,40 euros par action, dont 79% en cash. Le projet dépasse celui déposé par Barclays il y a quelques semaines.

Le consortium formé par Royal Bank of Scotland , Fortis et Santander a présenté mardi une offre d'achat sur ABN Amro valorisant ce dernier 38,40 euros par action, soit un montant total de 71,1 milliards d'euros.

Dans un communiqué, le groupe belgo-néerlandais Fortis précise que lui et ses alliés prévoient d'offrir 30,40 euros en numéraire plus 0,844 action nouvelle RBS par titre ABN Amro. Il précise que les membres du consortium tablent sur des économies totales de 4,23 milliards d'euros et sur une augmentation de leurs bénéfices cumulés générée par des revenus additionnels de 1,22 milliard d'ici la fin 2010.

Le consortium se heurte pour l'instant à une fin de non recevoir de la direction d'ABN Amro, qui a accepté une offre intégralement payable en titres du britannique Barclays représentant actuellement un montant de 63 milliards d'euros environ.

Si l'offre aboutissait, RBS paierait 27,2 milliards d'euros, Fortis 24 milliards d'euros, et Santander 19,9 milliards.
L'offre du consortium n'est soumise à aucune condition de financement mais dépend en revanche du résultat du vote des actionnaires d'ABN Amro sur la revente prévue de sa filiale américaine LaSalle, précise Fortis.

Quel que soit le vainqueur de la bataille autour d'ABN Amro, la fusion serait la plus importante jamais réalisée dans le monde bancaire, en termes financiers, dépassant la reprise de Citigroup par Travelers en 1998 pour 72,56 millions de dollars.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.