Nippon Steel : hausse des résultats au premier trimestre

Le premier groupe sidérurgique japonais, Nippon Steel, enregistre une hausse de 16% de son bénéfice net au premier trimestre, à 86,7 milliards de yens (525 millions d'euros), grâce à la forte demande d'acier pour l'automobile et la construction navale.

Le premier groupe sidérurgique japonais et numéro deux mondial du secteur, Nippon Steel, annonce ce lundi une hausse de 16% de son bénéfice net au premier trimestre, à 86,7 milliards de yens (525 millions d'euros), grâce à la forte demande d'acier pour l'automobile et la construction navale. D'avril à juin, le chiffre d'affaires de Nippon Steel a augmenté de 18,3% sur un an à 1.115,75 milliards de yens (6,76 milliards d'euros) et son bénéfice d'exploitation de 8,3% à 129,46 milliards de yens (785 millions d'euros).

"Sur le marché japonais, la situation de l'offre et de la demande d'aciers de moyenne et haute qualité est restée tendue, tout particulièrement de la part de l'automobile, de la construction navale, de la machinerie et d'autres industries manufacturières du fait d'une expansion de la demande en provenance de l'étranger", explique Nippon Steel dans un communiqué.

Tout en soulignant que les coûts des matières premières telles le minerai de fer et le charbon à coke, ainsi que ceux des carburants et du transport maritime, sont en hausse constante, le groupe affirme "continuer à réclamer des hausses de prix aux clients" pour compenser. Les sidérurgistes japonais et leur principal client, le constructeur automobile Toyota, se sont mis d'accord cette année sur des hausses de prix supérieures à 10% pour les aciers spéciaux et de 5% pour les feuilles d'acier utilisées pour la carosserie des voitures. Ces hausses de prix commenceront à se voir dans les résultats du deuxième trimestre (juin-septembre).

Au premier trimestre, Nippon Steel a produit 29,89 millions de tonnes d'acier brut, contre 28,87 millions lors de la même période de l'exercice antérieur et un total de 117,75 millions de tonnes sur l'ensemble de 2006-2007. Pour l'ensemble de l'exercice 2007-2008, qui se termine fin mars, Nippon Steel table toujours sur un bénéfice net en baisse de 0,3% sur un an à 350 milliards de yens, un bénéfice d'exploitation stable à 580 milliards de yens et un chiffre d'affaires en progression de 10,6% à 4.760 milliards de yens.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.