Légère remontée de la confiance des consommateurs américains

Pour la première fois depuis l'été, l'indice de confiance des consommateurs américains est remonté en décembre (88,6 points). En revanche, les commandes de biens durables n'ont progressé que de façon symbolique de 0,1% en novembre, une performance très inférieure aux attentes des économistes.

La confiance des consommateurs américains, qui n'avait cessé de baisser depuis l'été, s'est légèrement reprise en décembre, progressant à 88,6 points contre 87,8 en novembre, a indiqué jeudi l'institut privé de conjoncture Conference Board. Les analystes tablaient sur un indice à 87 points.

C'est la première hausse enregistrée après quatre mois de baisse. "Le léger regain de confiance observé ce mois-ci s'explique exclusivement par une hausse de l'indice mesurant les attentes", a commenté Lynn Franco, responsable de la recherche sur les consommateurs au Conference Board.

Le jugement porté par les consommateurs sur la situation actuelle s'est fortement dégradé, avec un indice à 108,3 points en décembre contre 115,7 points en novembre. Celui mesurant les attentes en revanche a progressé à 75,5 points contre 69,1 points le mois précédent.

Cependant "même si les consommateurs sont moins négatifs sur l'avenir proche, ils sont encore loin d'être optimistes", a ajouté Mme Franco, en soulignant par exemple qu'il y avait désormais plus de pessimistes que d'optimistes en ce qui concerne le marché du travail.

Les ménages américains étaient ainsi 23,5% à juger "difficile" de trouver du travail en décembre (21,4% le mois précédent), contre 22,7% d'un avis contraire.

Sur les conditions économiques, 20,3% seulement les trouvaient "bonnes" (22,5% le mois précédent), contre 20% les jugeant "mauvaises".

Pour leur part, les commandes de biens durables ont nettement moins progressé que prévu aux Etats-Unis en novembre, période au cours de laquelle les entreprises semblent avoir été réticentes à se lancer dans de nouveaux investissements, selon les chiffres publiés ce jeudi par le département du Commerce.

Les commandes ont augmenté de 0,1% le mois dernier, après un repli de 0,4% en octobre et de 1,4% en août, marquant tout de même un retournement de tendance. Mais les économistes interrogés par Reuters tablaient sur nettement mieux: ils attendaient en moyenne une croissance de 2%. Il s'agit de la première hausse de cette statistique depuis le mois de juillet dernier.

Autre déception: en excluant les équipements de transport, composante traditionnellement volatile, les commandes s'inscrivent en baisse de 0,7%, alors que les économistes anticipaient une hausse de 0,3%. Les commandes hors défense et hors aéronautique, considérées comme reflétant le plus fidèlement l'évolution de l'investissement des entreprises, se sont repliées de 0,4%, contre -2,9% le mois précédent. Hors défense, les commandes affichent une progression de 1,2%.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.