Motorola abaisse significativement ses prévisions

Le fabricant de matériel de télécommunications américain s'attend à des pertes pour son premier trimestre. Et pour l'ensemble de l'année 2007 il escompte que ses ventes, sa rentabilité et son cash-flow soient "significativement inférieurs" aux prévisions précédentes. Motorola veut désormais se focaliser sur l'amélioration de ses marges plutôt que sur la conquête de parts de marché.

Grosse déception pour Motorola. Le fabricant de matériel de télécommunications américain a abaissé mercredi soir ses prévisions de chiffre d'affaires et de bénéfice par action (BPA) pour le 1er trimestre, en raison d'une baisse des ventes dans le secteur des équipements mobiles, sa principale activité. Motorola prévoit désormais un chiffre d'affaires compris entre 9,2 et 9,3 milliards de dollars au lieu des 10,4 à 10,6 milliards de dollars envisagés précédemment.

En termes de résultats, l'annonce est significative: ses comptes au premier trimestre - qui seront dévoilé le 18 avril- seront dans le rouge. La perte par action, y compris les éléments exceptionnels liés à la restructuration et aux acquisitions, va être de 7 à 9 cents dont 9 cents d'éléments exceptionnels, liés aux acquisistions et au plan de suppression de 3.500 postes. Les attentes des analystes financiers sont actuellement d'un BPA hors exceptionnels de 18 cents par action.

Sur l'ensemble de 2007, Motorola s'attend à ce que ses ventes, sa rentabilité et son cash-flow soient "significativement inférieurs" aux prévisions précédentes. Le groupe n'a pas chiffré cette baisse mais avait indiqué à la mi-janvier qu'il s'attendait à des ventes comprises entre 46 et 49 milliards de dollars. Les prévisions moyennes des analystes sont actuellement de 46,54 milliards de dollars.

Motorola a également annoncé mercredi qu'il nommait un nouveau numéro deux en la personne de Greg Brown et un nouveau directeur financier avec Thomas Meredith. Greg Brown était précédemment responsable des opérations "réseaux et entreprises" et sa nomination au poste de numéro deux est effective immédiatement. Il aura également sous sa responsabilité le secteur des équipements mobiles. Thomas Meredith prendra le 1er avril la succession de David Devonshire qui "restera toutefois au sein du groupe pour assurer une transition en douceur", précise Motorola dans son communiqué. Le groupe va également augmenter de 2 milliards de dollars son programme de rachat de ses propres actions, pour le porter au total à 7,5 milliards de dollars.

"Nos performances dans le secteur des appareils mobiles continuent d'être inacceptables et nous voulons les faire revenir à la rentabilité", affirme Edward Zander, PDG du groupe, cité dans le communiqué. "Après un réexamen consécutif à un changement de direction dans notre division équipements mobiles, nous devons admettre que le retour de ces activités à un niveau de performance acceptable prendra plus de temps et demandera plus d'efforts", ajoutet-il.

Le secteur des appareils mobiles devrait afficher une perte d'exploitation au premier trimestre avant de se redresser au deuxième et d'afficher un cash-flow positif pour l'ensemble de l'année précise le groupe dont le but est désormais de se focaliser sur l'amélioration à long terme des marges plutôt que sur la conquête de parts de marché. "Sur les marchés émergents, notamment en Inde, en Afrique et en Asie du Sud, nos concurrents ont abaissé leurs prix plus rapidement que prévu. En fonction de la priorité accordée à l'amélioration des marges brutes, le groupe a décidé de ne pas faire concurrence à ce niveau de prix à n'importe quelle condition", précise le communiqué.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.