Wall Street termine en hausse

 |   |  1169  mots
Les indices américains clôturent en hausse au terme d'une séance relativement hésitante dans le sillage du bon chiffre de la confiance du consommateur et d'une actualité assez chargée en provenance des entreprises et en attendant la décision, demain, de la Réserve Fédérale.

Les marchés d'actions américains clôturent la séance en hausse. Les opérateurs se sont concentrés sur le chiffre de la confiance du consommateur, en attendant la décision de la Réserve Fédérale, qui entame, aujourd'hui, sa réunion de 2 jours. Par ailleurs, la période des publications de résultats trimestriels bat son plein. Colgate-Palmolive est en hausse après l'annonce de bons chiffres. 3M, pour sa part, cède plus de 5% après avoir annoncé une hausse de 58% de ses bénéfices mais s'être montré prudent quant à ses perpectives pour l'exercice 2007. Dans le secteur pharmaceutique, Wyeth abandonne près de 3% après s'être plié à l'exercice. Du côté des fortes progressions, on relèvera Black & Decker, qui bondit de plus de 4% après des résultats trimestriels nettement supérieurs aux projections. Enfin, dans le secteur des transports, la compagnie aérienne JetBlue Airways s'inscrit en repli après avoir dévoilé des comptes inférieurs aux prévisions. Sur le front de l'économie, l'indice de confiance du consommateur calculé par le Conference Board est ressorti pour le mois de janvier au plus haut depuis le mois de mai 2002 à 110.3 contre 110 au mois décembre et 111 attendu en moyenne par les économistes.

Le Dow Jones clôture en hausse de 0.26% à 12 523.31 points. Le Nasdaq Composite progresse de 0.58% à 2 448.64 points. L'indice élargi S&P 500, de son côté, s'adjuge 0.58% à 1 428.82 points.

Du côté des valeurs, on retiendra Colgate-Palmolive, qui clôture sur un gain de 1.06% à 67.42 dollars. Le groupe spécialisé dans les produits d'hygiène et d'entretien a publié ses résultats pour le quatrième trimestre. Le chiffre d'affaires est en hausse à 3.21 milliards de dollars contre 2.9 milliards de dollars l'année dernière à la même époque. Les bénéfices progressent à 401.2 millions de dollars contre 361.2 millions de dollars un an plus tôt. Ramené à une action, le bénéfice hors éléments exceptionnels ressort à 80 cents contre 77 cents attendus en moyenne par les opérateurs.

Procter & Gamble s'inscrit en baisse de 0.45% à 64.59 dollars. Le géant des produits de grande consommation a vu, au deuxième trimestre, ses profits progresser à 2.86 milliards de dollars contre 2.55 milliards de dollars enregistrés un an plus tôt. Le bénéfice par action s'établit à 84 cents, soit un penny de mieux que les prévisions des analystes. Les ventes sur la période sont en hausse à 19.73 milliards de dollars contre 18.34 milliards de dollars l'année dernière. Procter & Gamble en profite pour relever ses objectifs pour l'exercice en cours et table sur une croissance organique de ses ventes de l'ordre de 5 à 6% contre 4 à 6% précédemment. Le groupe relève ses objectifs de bénéfice par action entre 2.99 et 3.03 dollars contre 2.97 à 3.02 dollars auparavant.

3M termine la séance sur une baisse de 5.40% à 74.70 dollars. Le groupe diversifié a enregistré, au quatrième trimestre, une hausse de ses profits de 58% à 1.18 milliard de dollars dont 354 millions de gains sur la cession de ses activités pharmaceutiques. Le bénéfice par action hors éléments exceptionnels ressort en ligne avec les projections des intervenants à 1.14 dollar. Les revenus sur la période sont en hausse de 9% à 5.78 milliards de dollars. Pour l'année 2007, 3M précise qu'il anticipe un bénéfice par action hors éléments exceptionnels de 4.81 à 4.96 dollars contre 4.99 dollars attendus par le marché.

Dans le secteur pharmaceutique, Wyeth recule de 2.45% à 49.36 dollars. Le laboratoire a publié ses comptes pour le quatrième trimestre. Les ventes sont en hausse à 5.22 milliards de dollars contre 4.75 milliards de dollars l'année dernière. Les bénéfices progressent de 17% à 855.4 millions de dollars, ce qui ramène le bénéfice par action hors éléments exceptionnels à 66 cents, en-dessous des 71 cents attendus par les investisseurs. Pour l'exercice 2007, Wyeth table sur une croissance de son chiffre d'affaires de 5 à 8% pour un bénéfice par action en base pro forma de 3.40 à 3.50 dollars.

Dans le secteur de la restauration, Burger King s'adjuge 0.08% à 39.95 dollars. La chaîne de fast food a enregistré, au quatrième trimestre, une hausse de ses bénéfices de 41% à 38 millions de dollars, ou 28 cents par titre, soit 2 cents de mieux que les attentes. Les revenus sur le trimestre sont en hausse de 9.2% à 559 millions de dollars avec une progression des ventes à périmètre comparable en Amérique du Nord de 3.7%.

Le fabricant de machines outils, Black & Decker, a vu, au quatrième trimestre, ses bénéfices reculer à 95.7 millions de dollars contre 98.6 millions de dollars reportés un an plus tôt. Par action, le résultat ressort à 1.38 dollar contre 1.32 dollar pressenti par les intervenants. Le chiffre d'affaires sur le trimestre écoulé est en baisse de 7% à 1.61 milliard de dollars. Pour l'exercice en cours, le fabricant indique que ses marges opérationnelles devraient rester sous pression en raison de la hausse des matières premières. Le bénéfice par action pour 2007 devrait s'établir entre 6.25 et 6.55 dollars. Le titre clôture la séance sur un gain de 3.72% à 86.23 dollars.

United Parcel Service abandonne 1.29% à 72.70 dollars. La société de messagerie a fait état, au titre du quatrième trimestre, d'une hausse de ses bénéfices de 7.5% à 1.13 milliard de dollars. Le bénéfice ramené à une action est conforme aux attentes des analystes à 1.04 dollar. Les revenus sont en progression de 5.6% à 12.63 milliards de dollars. En ce qui concerne l'année 2007, le transporteur se montre prudent et précise qu'il anticipe un résultat par action de l'ordre de 4.10 à 4.25 dollars, en-dessous des 4.27 dollars attendus par le marché.

Enfin, dans le secteur des transports, JetBlue Airways cède 4.48% à 13.85 dollars. La compagnie aérienne low cost a publié ses comptes pour le quatrième trimestre. Les revenus sont en hausse à 633 millions de dollars contre 446 millions de dollars il y a un an. Les bénéfices sont au rendez-vous à 17 millions de dollars contre une perte de 42 millions de dollars reportée un an plus tôt. Ramené à une action, le bénéfice retraité de certains éléments ressort à 9 cents, soit 2 cents de moins que les projections moyennes des investisseurs.

Sur le marché des changes, le dollar clôture en baisse dans le sillage du chiffre de la confiance du consommateur. La devise européenne termine la séance sur une progression à 1.2964 contre 1.2953 la veille. Même tendance pour la devise japonaise, qui s'apprécie à 121.63 yens pour un dollar contre 121.88 lundi.

Sur les marchés obligataires, les taux d'intérêts se détendent légèrement. Le 2 ans finit la séance à 4.96% contre 4.98% la veille. Le 5 ans clôture à 4.86% contre 4.88% lundi. Le 10 ans, de son côté, se détend de 2 points de base à 4.87%.

Le pétrole clôture la séance en forte hausse alors que la dernière réduction des quotas de production décidée par l'OPEP prendra effet jeudi. Le cours du baril WTI sur le New York Mercantile Exchange sur l'échéance mars est en hausse au dessus de la barre des 56 dollars le baril à 56.97 dollars contre 54.01 dollars la veille.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :