Wendel monte encore au capital de Saint-Gobain

D'après nos informations, la société d'investissement Wendel détient désormais 17,87% du capital de Saint-Gobain et 17,04% des droits de vote.

La menace Wendel se fait de jour en jour plus précise pour Saint-Gobain. D'après nos informations, de source bancaire, Wendel détient désormais 17,87% du capital de Saint-Gobain et 17,04% des droits de vote du groupe français spécialisé dans les matériaux de construction et leur distribution. Ce qui, toujours d'après nos informations, représente un peu moins de 67 millions de titres.

Dès le 12 novembre, La Tribune indiquait que Wendel, qui avait franchi le seuil des 15% du capital le 7 novembre, augmenterait sans doute encore sa participation pour sécuriser un peu plus son investissement et s'assurer d'exercer une influence importante lors d'une prochaine assemblée générale.

Wendel avait de fait indiqué dans son communiqué qu'il se réservait la possibilité de faire évoluer sa participation. Le titre Wendel monte aujourd'hui en Bourse puisqu'il s'adjugeait en fin de matinée 4,73% à 104,02 euros. Il n'en reste pas moins que l'action affiche toujours une forte décote par rapport à son actif net réévalué annoncé début novembre par Wendel à 135 euros par action.

Cette décote est précisément apparue à la faveur de l'entrée de la société d'investissement dans Saint-Gobain, fin septembre. Depuis, Wendel n'a cessé de se renforcer au capital. Une montée en puissance non sollicitée qui serait perçue comme hostile par le management de Saint-Gobain, une source proche du groupe estimant qu'il s'agit d'une entrée par effraction. Dans un communiqué de presse, la semaine dernière, le conseil d'administration de Saint-Gobain avait en filigrane affirmé son soutien au management du groupe et à sa stratégie, et exprimé sa vigilance quant aux intentions de Wendel.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.