Cerberus ne réussirait pas à placer des créances de Chrysler

Le fonds, qui a acheté 80,1% du constructeur, a besoin de 4 milliards de dollars pour le restructurer. Il devrait se tourner vers Daimler, l'ancienne maison mère de Chrysler.

Et si l'achat de 80,1% de Chrysler se révélait une bien mauvaise affaire pour le fonds d'investissement Cerberus? C'est ce que laisse penser l'information publiée ce mercredi 21 novembre par le Financial Times Deutschland. Le quotidien économique allemand révèle en effet que Cerberus a échoué à placer 4 milliards de dollars de créances du constructeur automobile américain sur le marché des emprunts.

Cerberus s'était donné jusqu'à lundi 19 novembre pour placer ces créances. Cette opération devait lui permettre d'obtenir de l'argent frais afin de restructurer les sites de production du constructeur automobile en crise de langueur depuis plusieurs années. Les éventuels acheteurs de ces créances n'ont manifesté aucun enthousiasme. Les banques chargées du placement devraient repousser le placement de ces créances, toujours selon le journal d'Outre-Rhin.

Pour obtenir les fonds dont il a un si cruel besoin, Cerberus devrait se tourner vers Daimler à qui il a acheté, cet été, les 80,1% de Chrysler pour 7 milliards de dollars. Le groupe germanique détient toujours 19,90% de son ancienne filiale d'outre-Atlantique. Il assure déjà une ligne de crédit de 1,5 milliard de dollars à Cerberus. L'échec de ce placement de créances est, évidement, une conséquence de la crise du "subprime" qui rend les banques méfiantes envers des créances présentées à l'achat.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.