Recours de la Banque postale contre l'extension du Livret A

 |   |  239  mots
A l'occasion de sa conférence de rentrée, la Banque postale a déclaré avoir formulé jeudi un recours pour contester la demande de la Commission européenne d'étendre à toutes les banques la distribution du Livret A. Elle a aussi annoncé la création de deux filiales au sein de son pôle gestion d'actifs.

La Banque postale, qui appartient au groupe public La Poste, a formulé jeudi un recours auprès du tribunal de première instance des Communautés européennes, a indiqué jeudi Patrick Werner, son président du directoire. La Commission avait demandé le 10 mai que soit mis fin à l'exclusivité de distribution dont bénéficient actuellement la Banque Postale et le groupe Caisse d'Epargne pour le Livret A, et le Crédit Mutuel pour le Livret Bleu. La France avait déposé un recours en juillet pour contester cette demande.

Par ailleurs, La Banque Postale a annoncé la création de deux filiales spécialisées de gestion d'actifs, l'une dédiée à la gestion structurée qui devrait prendre le nom de La Banque Postale Structured Asset Management (LBPSAM) et l'autre à l'incubation de jeunes sociétés de gestion baptisée AMlab et créée en partenariat avec Ofi Asset Management.

La première filiale LBPSAM reprendra, après avoir reçu le feu vert de l'Autorité des marchés financiers, les 3,5 milliards d'euros d'encours gérés des 37 fonds structurés actuellement logés au sein de la société La Banque Postale Asset Management (LBPAM). La seconde filiale Amlab investira dans des start-up et prendra des participations dans des sociétés de gestion entrepreneuriales "innovantes et spécialisées dans des techniques de gestion ou de classe d'actifs à haute valeur ajoutée", indique la banque.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :