Les Etats-Unis deviendront le premier pays consommateur de vins en 2010

Quatrième producteur mondial et sixième exporteur de vin au monde actuellement, les Etats-Unis vont devenir le premier pays consommateur, selon une étude de Vinexpo. A eux seuls, ils devraient consommer 27,3 millions d'hectolitres à l'horizon 2010 devant l'Italie et la France. La Russie et la Chine font leur entrée dans le Top 10 des marchés mondiaux.

Avec une consommation de 27,3 millions d'hectolitres de vin tranquille (hors champagne) en 2010, les Etats-Unis vont devenir le premier marché consommateur de vins au monde juste devant l'Italie (27,2 millions hl) et la France (24,9 millions d'hl) qui se voit ainsi réléguer de la première à la troisième place. C'est ce qui ressort de la dernière étude présentée ce mardi par Jean-Marie Chadronnier et Robert Beynat, respectivement président et commissaire général de Vinexpo, le plus grand salon de vins et spiritueux au Monde dont la 14ème édition aura lieu cette année à Bordeaux du 17 au 21 juin.

En valeur, la performance des Etats-Unis n'est pas moindre : avec un chiffre d'affaires de 19,17 milliards de dollars, ils étaient déjà le premier marché du vin en 2005. Or, cette situation se renforcera dans les trois prochaines années avec un marché qui, selon les prévisions de l'International Wine and Spirit Record (IWSR) réalisateur de l'étude, atteindrait les 22,75 milliards de dollars, soit une progression de près de 19%. Seuls des pays comme la Russie (+30% à 6,4 millions d'hl) et la Chine (+36% à 5,6 millions d'hl) feront mieux en rythme de croissance ce qui leur permettra d'entrer dans le Top 10 des pays consommateurs.

Comme c'est le cas depuis maintenant plus de dix ans, les Français vont continuer à moins boire de vins (63,8 litres par personne en 2005, 58 litres prévus en 2010) : après une baisse de plus de 11% entre 2005 et 2001, l'évolution sera encore négative de près de 10% entre 2005 et 2010. Un chiffre inquiétant au regard de la consommation mondiale qui, dans le même temps (2001-2010), aura progressé de près de 10%. Autre constat inquiétant pour le marché tricolore : la Grande-Bretagne devrait devenir le premier marché européen en valeur dans trois ans devant la France.

Une consolation pour les producteurs de vins français: le marché mondial du vin n'est pas prêt de stopper sa croissance. En valeur, le chiffre d'affaires mondial devrait à l'horizon 2010 s'établir à 117 milliards de dollars (90 milliards d'euros), soit un montant équivalent à l'industrie des cosmétiques dans le monde. A l'évidence les consommateurs sont de plus en plus prêts à investir dans les vins premiums (haut de gamme), c'est à dire ceux vendus autour de 10 dollars la bouteille.


La France premier pays consommateur de whisky
Selon les prévisions de IWSR, le marché mondial des spiritueux devrait progresser de 12% entre 2001 et 2010 à 180 milliards de dollars pour un volume de 2,3 milliards de caisses de 9 litres. Pour la première fois en 2005, l'Asie a franchi la barre du milliard de caisses consommées. Comme pour le vin, c'est le continent américain qui va connaître les plus fortes progressions de consommation entre 2005 et 2010, dont +10% pour les Etats-Unis. Côté produit, c'est la vodka qui domine très largement le marché des spiritueux au niveau mondial avec près de 505 millions de caisses. Le deuxième produit est le Brandy (terme anglo-saxon désignant une eau de vie) avec 130 millions de caisses devant le rhum (114 millions). Une fois encore, les Français se distinguent dans le classement: ils sont les premiers consommateurs de whisky au monde (11,3 millions de caisses), la vodka n'étant qu'en quatrième position (1,5 million de caisses).

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.