Jack Kachkar réclame un délai pour le rachat de l'OM

 |   |  520  mots
Une source proche du dossier a déclaré, lundi, que Jack Kachkar aurait demandé un report quant à la finalisation du rachat de l'Olympique de Marseille. Selon le service de communication de l'homme d'affaires canadien, "l'opération suit un processus normal".

L'homme d'affaires canadien a indiqué, lundi, qu'il réclamait un délai supplémentaire pour finaliser le rachat de l'Olympique de Marseille, comme l'annonce une source proche du dossier. Cependant, la signature serait en "voie de finalisation" et devrait être effective dans les prochains jours, comme l'a déclaré, lundi, Jack Kachkar. "Un certain nombre de détails techniques doivent être réglés dans les prochains jours", a déclaré un porte-parole du canadien.

Ce report intervient alors que le canadien et Robert-Louis Dreyfus avait initialement rendez-vous lundi 26 février à Paris, pour que l'ancien président d'Adidas paraphe les derniers documents de la vente du club. La direction du club phocéen avait aussi évoqué la date du 26 février comme étant celle où serait finalisée l'opération de cession entre les deux parties.

De source proche du dossier, on indique que Jack Kachkar a justifié, dimanche, sa demande de report par la nécessité de rassurer ses partenaires financiers aux Etats-Unis, à la suite d'articles de presse publiés la semaine passée. Le 21 février dernier, Le Figaro annonçait que: "la provenance des fonds de Jack Kachkar donnerait lieu à des investigations approfondies de la part des autorités de contrôle de flux financiers." Dès le lendemain, les services spécialisés, DST et Renseignements généraux, annonçaient qu'il "semble qu'il n'y ait rien à signaler qui pourrait être opposable" au rachat du club marseillais par l'homme d'affaires canadien.

Jack Kachkar, propriétaire de la société pharmaceutique Inyx a fourni à Robert-Louis Dreyfus une caution de 115 millions d'euros, le montant estimé du rachat de l'OM, qui ont été garantis par la banque américaine, Goldman Sachs. Un porte-parole de Robert-Louis Dreyfus a indiqué, lundi, que: "si Jack Kachkar a besoin d'un délai pour honorer ses engagements, nous lui accordons volontiers!" En effet, l'homme d'affaires canadien demeure l'unique potentiel racheteur du club marseillais.

Les avocats du repreneur potentiel du club phocéen ont rencontré, lundi, ceux de l'actionnaire majoritaire, dans le "souci d'aboutir", a ajouté le porte-parole. Selon cette source, on ne peut pas déterminer pour le moment si la signature doit intervenir avant la fin de la semaine ou dans dix jours. Dans ses colonnes de mardi, le quotidien L'Equipe avance la date du 16 mars quant à la cession du club marseillais. En revanche, le service de communication de Jack Kachkar précise qu'il a toujours évoqué comme échéance la "fin du mois de février" et non le 26 et ne considère pas qu'il s'agit d'un "report" de vente: "l'opération suit un processus normal".

Reste que les retournements de ces derniers jours laissent perplexe. La défaite à Toulouse (3-0) samedi soir, l'absence de victoire depuis un mois et surtout la chute au classement (8ème au classement) qui éloigne les Marseillais d'une qualification en Ligue des Champions seraient-il un frein au rachat de l'Olympique de Marseille? Pas impossible quand on sait qu'une non-qualification pour la prestigieuse Coupe d'Europe engendrerait un manque à gagner de 15 millions d'euros, susceptible d'entraîner la non-conservation des deux internationaux français, Djibril Cissé et Franck Ribéry.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :