L'Australie va fournir de l'uranium à la Chine

 |   |  214  mots
Les réserves australiennes d'uranium font partie des plus importantes du monde. La Chine a besoin de 8000 tonnes d'uranium d'ici à 2020 pour nourrir son vaste programme nucléaire.

L'Australie a ratifié un accord avec la Chine pour exporter de l'uranium destiné à l'alimentation du gigantesque programme d'électricité nucléaire de Pékin. Il entrera en vigueur dans trente jours, a indiqué dans un communiqué le ministre australien des Affaires étrangères, Alexander Downer.

"Les quantités et le rythme des exportations vont faire l'objet de négociations commerciales", a-t-il également déclaré. Ce marché devrait rapporter environ 250 millions de dollars (143 millions d'euros) par an à l'Australie, qui détient les plus importantes réserves au monde d'uranium.

La Chine a annoncé un programme de construction de 28 réacteurs nucléaires et un besoin annuel en uranium d'ici 2020 de 8.000 tonnes. Dans ce cadre, elle vient récemment de passer un gros contrat à l'américain Westinghouse (désormais détenu par le japonais Toshiba) aux dépends du champion français du nucléaire Areva, déjà présent en Chine.

L'accord avait été finalisé en avril lors d'une visite en Australie du Premier ministre chinois Wen Jiabao, au terme de 12 mois de négociations sur les garanties d'une utilisation pacifique de l'uranium. Par cet accord, la Chine s'est engagée à respecter la réglementation de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) ainsi que les principes du Traité de non-prolifération nucléaire (TNP).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :