Ciba poursuit son redressement au premier semestre 2007

 |   |  300  mots
Le groupe suisse de chimie a enregistré un bénéfice net en hausse de 32% à 155 millions de francs suisses sur les six premiers mois de l'année (95 millions d'euros). Le groupe vise une hausse de 1 point de sa marge opérationnelle sur l'année et confirme ses objectifs.

Ciba poursuit son redressement. Le groupe chimique suisse a réalisé au premier semestre 2007 un bénéfice net en hausse de 32% à 155 millions de francs suisses (94,8 millions d'euros). Le bénéfice opérationnel est pour sa part en croissance de 5% à 273 millions (166,9 millions d'euros) et le chiffre d'affaires affiche une progression de 2% à 3,308 milliards (2 milliards d'euros).

Ciba indique que la croissance des ventes a toutefois été impactée par la faiblesse de l'industrie automobile et du BTP en Amérique du Nord. En revanche, au Japon, la situation s'est améliorée grâce à la diminution des stocks.

Par région, le chiffre d'affaires a progressé de 6% en Europe et a baissé de 6% aux Amériques. Les ventes ont progressé de 5% en Asie.

Si ces chiffres sont légèrement inférieurs aux prévisions des analystes, qui tablaient sur des ventes à hauteur de 3,311 milliards et un résultat brut de 293 millions, ils n'en restent pas moins encourageants pour le groupe. Le groupe affiche en outre sa résistance à la hausse du coût des matières premières.

"Notre processus de transformation a continué de progresser au premier semestre", a ainsi indiqué le PDG de Ciba Armin Meyer. "Nous avons pu compenser des hausses de matières premières en améliorant nos structures de coûts et en compensant par des augmentation de prix sélectives", a ajouté le PDG, qui précise "nous pensons réaliser les objectifs 2007".

Dans ce contexte, le chimiste table pour l'ensemble de l'exercice 2007 sur une croissance de son chiffre d'affaires et une hausse de 1 point de sa marge opérationnelle.

Le groupe, qui est plein programme de restructuration s'attend à des coûts de restructuration entre 90 et 100 millions sur l'année. Les synergies découlant de ce programme doivent générer entre 60 à 70 millions.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :