Baisse du bénéfice semestriel de France Télécom, qui confirme ses objectifs

Le géant français des télécoms a subi un net recul de son bénéfice semestriel, notamment en raison d'une charge d'impôts plus importante. Pour le reste de son exercice, il reste confiant et confirme ses objectifs annuels.

1 mn

France Télécom a annoncé un recul de 19,1% de son bénéfice net, à 2,675 milliards d'euros, au premier semestre. Comme le prévoyaient les analystes cités par Bloomberg, qui tablaient hier sur un repli de 18% du résultat, cette baisse s'explique en partie par une charge d'impôts plus importante de 723 millions d'euros par rapport à l'an dernier.

En revanche, le chiffre d'affaires du groupe a progressé de 1,5% à 26,3 milliards d'euros. Sur les marchés matures d'Europe occidentale, la hausse est de 3% à base comparable, tandis que les marchés à fort potentiel de croissance ont poursuivi leur développement soutenu avec une augmentation de 11,2% de leur chiffre d'affaires sur les six premiers mois de l'année.

La marge brute opérationnelle (MBO) du groupe français a atteint 9,675 milliards sur la période, soit un taux en hausse à 36,8%. Le résultat d'exploitation a, quant à lui, progressé de 0,15% à 5,471 milliards.

Le désendettement financier du groupe s'est poursuivi au semestre dernier. Il était de 38,2 milliards d'euros le 30 juin dernier, contre 42,1 milliards il y a un an.

Le groupe a confirmé ses objectifs financiers pour l'exercice 2008 et le maintien du taux d'investissement à environ 13% du chiffre d'affaires ainsi que la stabilité du taux de MBO. Il a par ailleurs annoncé la distribution d'un acompte sur dividende ordinaire de 0,60 euro par action, qui sera payé le 11 septembre prochain.

1 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.