BMW limite la casse au premier trimestre

Le constructeur automobile allemand enregistre une chute de près de 25 % de son profit sur les trois premiers mois de l'exercice.

Le pire semble passé. C'est le message plutôt rassurant - après l'avertissement émis la seamine dernière - envoyé ce matin par la marque automobile BMW. Cette dernière a annoncé un repli de 24,8% de son bénéfice imposable au premier trimestre, conséquence d'une forte augmentation de ses provisions pour risques. Le bénéfice avant impôt a été ainsi ramené à 539 millions d'euros après une charge de 236 millions liée à la baisse des prix sur le marché de la revente de véhicules loués aux Etats-Unis et une autre de 40 millions couvrant des réductions d'effectifs.

Mais désormais, le groupe allemand assure que "sur la base de la plus récente évaluation de la situation, le groupe BMW considère que les provisions pour risques enregistrées au premier trimestre seront suffisantes pour le reste de l'année".

Hors impact de ces éléments exceptionnels, les chiffres du premier trimestre font ressortir une marge d'exploitation ajustée de la division automobile ressort en hausse de 60 points de base à 6,4%. Un niveau moyen quand même pour le constructeur. Il dépasse néanmoins son concurrent Audi (groupe Volkswagen) qui a atteint 6,2% sur les trois premiers mois de l'année.

L'évolution des ventes constitue une autre bonne nouvelle. BMW a atteint un record de ventes sur une base mensuelle en mars, avec 153.184 véhicules vendus, en hausse de 8,2% sur un an glissant. Les ventes de la seule marque BMW ont progressé de 5,3% à 126.406 voitures en mars et celles de Mini de 24,4% à 26.693 véhicules.

Sa filiale de voiture d'exception, Rolls-Royce, a pour sa part vendu 85 Phantoms en mars, soit une hausse de 70%. Sur l'ensemble du premier trimestre, le groupe BMW a ainsi enregistré une augmentation de ses ventes de 5,7% à 351.787 automobiles

Le marché allemand a progressé de 6,7% à 64.230 unités sur les trois premiers mois de l'année, mais elles ont reculé de 9,2% à 68.529 véhicules aux Etats-Unis, le premier marché de BMW. Mais BMW espère toujours dépasser en 2008 le résultat affiché en 2007. De plus, le constructeur vise un chiffre d'affaires record dans l'ensemble des 3 divisions en 2008 et, à horizon 2012 il conserve son objectif de 1,8 million de véhicules vendus.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.