Clear Channel : les actionnaires donnent leur accord pour le rachat

Les actionnaires du groupe de médias et d'affichage ont approuvé son rachat par les fonds Partners et Bain Capital. Après bien des difficultés, l'opération de 17,9 milliards de dollars sera finalement effective au 30 juillet.

Les actionnaires du groupe américain de radios et d'affichage Clear Channel Communications ont finalement approuvé jeudi soir son rachat par deux fonds d'investissement, ouvrant la voie au retrait de la cote de la société. Lors de l'assemblée extraordinaire des actionnaires, où 74% du capital était réuni, l'opération a été finalement approuvée par 97% des voix.

Clear Channel va être repris par les fonds Thomas Lee Partners et Bain Capital pour 17,9 milliards de dollars, soit l'équivalent de 36 dollars en numéraire par action. La fusion devrait être effective le 30 juillet.

Les actionnaires qui le désirent peuvent aussi convertir leurs titres Clear Channel en actions CC Media Holdings, la holding de contrôle qui sera créée par les fonds, et conserver ainsi indirectement des parts dans le groupe. Selon les estimations des parties, les actionnaires souhaitant opter pour la conversion devraient contrôler 30% environ du capital de la holding.

L'opération, engagée en novembre 2006, avait pourtant failli ne jamais se faire, du fait de la dégradation du marché du crédit entraînée par la crise du "subprime" et la perte de valeur boursière de Clear Channel.

Après s'être menacées un temps de poursuites judiciaires, les deux parties s'étaient finalement entendues le 13 mai sur un prix revu en forte baisse, par rapport aux 19,5 milliards de dollars initialement prévus.

La reprise de Clear Channel, un concurrent direct du français JCDecaux dans l'affichage, est l'un des plus gros rachats d'une entreprise cotée par des fonds jamais mené.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.