Havas se déploie en Grande-Bretagne avec le rachat de BLM

 |   |  233  mots
Le groupe contrôlé par Vincent Bolloré a acquis l'agence britannique BLM qui réalise la moitié de son activité dans le numérique. Elle sera adossée au réseau Arena, ce qui permet au groupe de devenir la deuxième agence média dans ce secteur en Grande-Bretagne.

Havas poursuit le développement de ses opérations outre-Manche: la société annonce ce lundi l'acquisition du groupe britannique BLM Holdings, spécialiste de l'achat d'espace. L'opération marque le début d'un nouveau cycle de croissance externe pour Havas contrôlé tout juste à hauteur de 33% par l'homme d'affaires Vincent Bolloré.

BLM est présent dans l'audiovisuel et l'affichage. Havas s'intéressait particulièrement à sa division Internet, BLM Quantum. Selon Fernando Rodes Vila, directeur général du groupe publicitaire, l'acquisition de BLM (120 millions de livres ou près de 160 millions d'euros de facturations) va doubler la taille des opérations d'achat d'espace d'Havas en Grande-Bretagne et porter ses facturations annuelles dans la région à 350 millions de livres (461,5 millions d'euros). BLM sera adossée au réseau Arena, ce qui permet au groupe de devenir la deuxième agence média dans ce secteur en Grande-Bretagne, derrière Isobar, filiale d'Aegis, que convoite également Vincent Bolloré. En vain pour le moment.

"Nous avions rencontré des problèmes pour obtenir des budgets clé en Grande-Bretagne parce que nous n'avions pas l'influence (nécessaire)", a expliqué Fernando Rodes Vila au Wall Street Journal (WSJ), qui a révélé l'information ce matin. "Havas réalise 10% de son chiffre d'affaires dans le numérique et l'objectif est de doubler ce pourcentage dans les trois ans", poursuit encore le directeur général du groupe publicitaire

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :