Areva signe un accord de coopération nucléaire avec la Jordanie

Le roi de Jordanie Abdallah II a annoncé la signature prochaine d'un accord de prospection d'uranium avec le groupe nucléaire français.

1 mn

Areva pousse ses pions en Jordanie. Présent pour l'ouverture des universités d'été du Medef, le roi Abdallah II de Jordanie a en effet indiqué que son pays allait bientôt signer un accord de coopération avec le groupe nucléaire français.

"Nous allons bientôt signer un accord de prospection d'uranium avec Areva", a-t-il déclaré dans son discours d'ouverture. Le régent a également précisé qu'il assisterait ce mercredi aux côtés du président français Nicolas Sarkozy, à la signature d'un protocole visant à accroître la coopération nucléaire entre la France et la Jordanie.

Cette annonce n'est pas vraiment une surprise puisque le Premier ministre jordanien Nader Dahabi est même allé plus loin lundi en annonçant à une délégation parlementaire française que la Jordanie était "actuellement dans la phase de signature d'un accord avec une société française pour acheter un réacteur nucléaire ".

Areva investit sur le site de Tricastin après les nombreux incidents nucléaires
Théâtre de plusieurs incidents depuis le début de l'été, Areva a décidé d'investir dans son site du Tricastin (Vaucluse). "Au total, 20 millions d'euros seront investis sur le Tricastin pour renforcer la surveillance environnementale et sanitaire du site et solder les héritages de son passé industriel", indique le groupe dans un communiqué. Le plus sérieux incident survenu cet été au Tricastin - l'un des plus gros sites nucléaires français avec l'usine de retraitement de La Hague - a eu lieu le 7 juillet, quand 74 kg d'uranium naturel, selon Areva, se sont échappés de l'usine de Socatri, filiale de retraitement de déchets d'Areva, vers deux cours d'eau, la Gaffière et le Lauzon.

1 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.