Legris va céder sa divison historique à l'américain Parker Hannifin

L'activité connectique qui emploie 1800 salariés va changer de mains.

Le groupe français de distribution de fluides industriels Legris Industries va céder sa division historique Legris, spécialisée dans la connectique et regroupant 1.800 salariés, au groupe américain Parker Hannifin, a-t-on appris auprès de l'entreprise française.

Legris Industries a reçu "une offre du groupe industriel américain Parker Hannifin", qui fait l'objet d'une procédure d'information et consultation auprès du comité central d'entreprise, indique-t-elle dans un communiqué.

Aucun détail, dont le montant de la transaction, n'a été dévoilé. "Le projet n'a aucune incidence sur l'emploi", a affirmé une porte-parole du groupe. La cession est également soumise à l'approbation des autorités de la concurrence.

Basé à Rennes, le groupe Legris (4.370 salariés), qui a réalisé 709 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2007 et 16,8 millions d'euros de bénéfice net, veut s'orienter vers "le métier d'ensemblier-constructeur et d'ingénierie". Groupe industriel diversifié, Parker Hannifin a réalisé sur son exercice 2006/07 un chiffre d'affaires de 10,7 milliards de dollars, et emploie 57.000 personnes dans 43 pays.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.