Le titre Tesco souffre après des ventes de fin d'année décevantes

 |   |  326  mots
Le numéro un britannique de la distribution a enregistré une hausse de 12,8% de ses ventes sur la période des fêtes de fin d'année 2007. A périmètre constant, hors carburant, les ventes progressent de 3,1%, en dessous des attentes des analystes.

Tesco, numéro un britannique de la distribution déçoit sur ses ventes de fin d'année. S'il indique avoir enregistré des ventes record pour la période entre Noël et le Nouvel an, sur les six semaines allant jusqu'au 5 janvier, le groupe sont toutefois en dessous des attentes des analystes. L'action Tesco perd un peu plus de 2% à 411,25 pence à la Bourse de Londres.

Ses ventes ont progressé de 12,8% sur la période, comparée à l'année précédente. Toutefois à périmètre constant, la croissance du chiffre d'affaires s'est avérée un peu en dessous des attentes des analystes, avec une hausse de 3,1% de ses ventes à périmètre constant hors carburants pour les six semaines au 5 janvier. Les analystes visaient une hausse comprise entre 3,5 et 4,5%. Comme pour son concurrent Marks & Spencer, les ventes au Royaume-Uni ont été difficiles en cette fin d'année.

Le Royaume-Uni a vu son chiffre d'affaires progresser de 8%. A périmètre constant, hors carburant, les ventes ont progressé de 3,1% sur la période de fin d'année.

Le chiffre d'affaires sur la période a cependant profité de la forte croissance à l'international, où les ventes de Tesco ont bondi de 26,9%, avec comme zone les plus dynamiques, l'Europe et l'Asie. L'Europe centrale a vu ses ventes progresser de l'ordre de 30%. La Turquie a enregistré un bond de plus de 80% du chiffre d'affaires et la Malaisie a crû de 60% en termes de ventes.

Outre-Atlantique, Tesco estime que ses premiers résultats sont "encourageants", tandis que le groupe a ouvert Fresh & Easy, et possède 28 magasins en Californie du Sud, à Las Vegas et à Phoenix.

Enfin, la division Internet de Tesco, Tesco Direct, a enregistré une hausse de 24% de son chiffre d'affaires à 190 millions de livres, avec plus de 2 millions de commandes livrées en six semaines. Les ventes ont été particulièrement soutenues par les produits d'électronique grand public (MP3, appareils photo numérique) et informatique (ordinateurs portables).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :