Lancement officiel de l'offre de Schaeffler sur Continental dont les profits reculent

Le groupe familial Schaeffler a officiellement lancé son offre sur le fabricant de pneu Continental, qui l'a déjà rejetée. Mais Schaeffler ne se démonte pas et déclare souhaiter "un accord rapidement". Continenal annonce des bénéfices trimestriels en fort recul.

1 mn

L'offre de rachat de Schaeffler sur Continental est officielle. Le groupe familial allemand propose 70,12 euros par action en liquide aux actionnaires de son compatriote et deuxième fabricant européen de pneus. Son dossier a été approuvé par le Bafin, l'autorité allemande des marchés financiers.

Jeudi 24 juillet, le conseil de surveillance de Continental a déjà fait savoir qu'il rejetait l'offre de Schaeffler "dans sa forme actuelle". L'équipementier a précisé vouloir mener des discussions avec le bavarois si celui-ci paie une prime " appropriée " aux actionnaires de Continental ou s'il restreint sa participation dans une limite " acceptable ".

Schaeffler avait déclaré auparavant s'être assuré 36 % du capital, grâce à certains instruments financiers. Le groupe a ainsi pu contourner la loi allemande, qui oblige tout actionnaire possédant plus de 3 % du capital à se déclarer.

Loin de se laisser impressionner, Schaeffler a maintenu son offre inchangée et affirme vouloir trouver un "accord rapidement". L'offre a débuté ce mercredi et prend fin le 27 août prochain.

Et ce jeudi, Continental a dévoilé qu'au deuxième trimestre, son bénéfice net a comme prévu baissé de 36%, à 194,3 millions d'euros pour un chiffre d'affaires qui, lui, a bondi de 63% à 6,6 milliards, notamment grâce à l'intégration de son concurrent VDO, racheté l'an passé

1 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.